VIDEO. Brésil: Le dernier membre d'une tribu amazonienne filmé dans la forêt

AMAZONIE Âgé d’une cinquantaine d’années, cet homme vit en ermite depuis 22 ans au cœur de la forêt amazonienne…

20 Minutes avec agence

— 

Le dernier membre d'une tribu amazonienne a été filmé en train de couper du bois.
Le dernier membre d'une tribu amazonienne a été filmé en train de couper du bois. — Capture d'écran Youtube/Funai

Après avoir passé plus de vingt ans sans donner le moindre signe de vie, le tout dernier représentant d’une tribu amazonienne a été filmé en train de couper du bois dans la forêt, rapporte Euronews. Les images ont été mises en ligne mercredi 18 juillet par la Fondation nationale de l’Indien ( Funai), l’organisme gouvernemental brésilien en charge de la défense des peuples indigènes.

L’homme serait âgé d’une cinquantaine d’années. Selon les autorités locales, il vivrait seul depuis plus de 22 ans dans une réserve indigène de l’ouest du Brésil, non loin de la frontière avec la Bolivie.

Une vie d’ermite après le massacre de sa communauté

Sur les images capturées par la Funai, on le voit entièrement nu dans la forêt, en train de couper du bois à l’aide d’une machette.

Depuis des années, l’homme vivrait seul. Tous les autres membres de sa tribu auraient été tués en 1995 lors d’une attaque perpétrée par des paysans. « Ces derniers ont massacré les membres de sa petite communauté, qu’on estime constituée à l’époque de six personnes. Les assassins n’ont jamais été punis », explique Euronews.

Les Brésiliens le surnomment « l’Indien du trou »

L’autochtone solitaire aurait été repéré en 1996 par la population locale. Certains habitants ont déjà tenté d’entrer en contact avec lui, sans succès. Ces derniers le surnomment « l’Indien du trou », un nom qu’ils lui ont attribué après avoir remarqué qu’il creusait des cavités dans la terre, qu’il remplit ensuite de pics de bois afin de piéger ses proies.

Toujours selon Euronews, l’homme chasserait également « les cochons sauvages, les oiseaux et les singes à l’aide de son arc ».

>> A lire aussi : Bolivie: Une ethnie amérindienne affiche une santé cardiovasculaire à faire pâlir le reste du monde

>> A lire aussi : Brésil: Les photos des membres d'une tribu coupée du monde divisent