La plage de Haragamaobama rouverte plus de sept ans après la catastrophe du 11 mars 2011.
La plage de Haragamaobama rouverte plus de sept ans après la catastrophe du 11 mars 2011. — TV Asahi

JAPON

VIDEO. Japon: Une plage de Fukushima rouverte aux baigneurs

En tout, quatre plages ont été rouvertes dans le département, tandis que 14 restent interdites à la baignade, certaines définitivement...

Avant le 11 mars 2011, elle accueillait de 30.000 à 50.000 personnes chaque saison. La plage de Haragamaobama, dans le département de Fukushima, a été rouverte aux baigneurs samedi, sept ans après la triple catastrophe – tremblement de terre, tsunami et accident nucléaire – qui a endeuillé le Japon.

Des tests menés par les autorités locales depuis 2015 ont mis en évidence des taux de radioactivité dans l’eau permettant la baignade sur cette plage située à une cinquantaine de kilomètres au nord de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi, rapporte l’agence Kyodo. Les digues, sévèrement endommagées par le tsunami, ont été reconstruites.

Quatre plages rouvertes en tout à Fukushima

De nombreuses familles avaient fait le déplacement avec leurs enfants - nés après la catastrophe pour beaucoup - pour l’occasion, tandis que des commerçants ont ouvert six cabanons sur la plage, où sont vendues boissons et nourriture.

Le même jour, une autre plage fermée depuis 2011 a rouvert dans le département voisin de Miyagi, plus au nord. Dans celui de Fukushima, quatre plages ont rouvert depuis la catastrophe. Quatorze autres restent interdites à la baignade, certaines définitivement.