VIDEO. Une serveuse remet en place bien comme il faut un client qui lui touche les fesses

IL L'A BIEN CHERCHE En Géorgie aux Etats-Unis, la caméra d’un bar a filmé sa serveuse en train de se faire toucher les fesses par un client. Cette dernière ne s’est pas laissé faire…

M.F.

— 

Une serveuse de bar place des Terreaux de Lyon, le13 avril 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Une serveuse de bar place des Terreaux de Lyon, le13 avril 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Ça fait du bien à regarder. Emilia Holden est une jeune serveuse de 21 ans qui travaille dans un bar de la ville de Savannah, dans l’Etat de Géorgie. Sur son lieu de travail se trouve une caméra de surveillance qui filme la salle. Alors que la jeune femme termine son service de la journée, un client entre dans la salle. Très calmement, il passe derrière elle et lui met la main aux fesses avant de poursuivre sa route comme si de rien n'était.

Sauf que ce dernier ne s’en est pas tiré aussi facilement. Immédiatement après l’agression, Emilia Holden lui bondit dessus et le tire violemment en arrière par le col. Puis dans un mouvement de rage, l’attrape à la gorge et le fait lourdement basculer sur une chaise du bar. « Je l’ai regardé dans les yeux et lui ai dit : " Tu ne me touches pas espèce de fils de p*te " », raconte la serveuse au journal People. « Je n’ai même pas réfléchi, j’ai juste réagi. Je ne sais pas comment j’ai fait pour réagir de cette façon. Je n’ai jamais fait ça auparavant. »

Juste après, la jeune femme demande à un de ses collègues d’appeler la police. Lorsque les agents arrivent, l’homme de 31 ans nie les faits. « Le type a prétendu qu’il essayait juste de me pousser hors du chemin : " Oh, je t’ai à peine touchée " », explique Emilia Holden. Ce dernier ne devait pas se douter qu’il était filmé, car dès que les policiers ont vu la vidéo, ils ont immédiatement arrêté et placé en détention l’individu pour agression sexuelle. Un porte-parole du bureau du shérif a déclaré que l’homme avait été libéré de prison avec une caution de 2.500 dollars rapporte Buzzfeednews.

Postée sur YouTube, la vidéo a été vue plus d’1,3 million de fois et suscité de vives réactions. « Je ne suis pas contente que cela soit arrivé, mais je me réjouis que cela ait eu un résultat aussi positif », a-t-elle indiqué à People, révélant qu’elle a reçu des douzaines de messages sur Facebook avec des éloges de femmes partout dans le monde. « Je suis heureuse que d’autres femmes puissent voir ça et sachent qu’elles peuvent se défendre ou porter ce qu’elles veulent. »