Donald Trump a déjà récolté 88 millions de dollars pour la campagne présidentielle de 2020

ETATS-UNIS Depuis le début de l’année, l’équipe du président américain multiplie les opérations de collecte de fonds…

20 Minutes avec agence

— 

Donald Trump lors de la campagne présidentielle, le 5 octobre 2016.
Donald Trump lors de la campagne présidentielle, le 5 octobre 2016. — Evan Vucci/AP/SIPA

Donald Trump préparerait déjà sa réélection, et il ne lésine pas sur les moyens. Le président américain aurait déjà récolté plus de 88 millions de dollars en vue de sa prochaine campagne, a révélé ce dimanche le New York Times.

Depuis plusieurs mois, des listes en ligne ont été créées pour solliciter les petits donateurs, tandis que des événements de levées de fonds ont été organisés pour attirer les plus gros portefeuilles. Le New York Times souligne le rôle très actif de l’équipe du chef d’Etat dans ces collectes de fonds.

Des millions de dollars pour recruter des donateurs

Sur le seul second trimestre 2018, les comités de campagne ont dépensé 8,5 millions de dollars pour solliciter un maximum de donateurs. Les entreprises appartenant à Brad Parscale, futur directeur de campagne de Donald Trump, ont reçu plus de 2,4 millions de dollars pour solliciter à leur tour de nouveaux donateurs potentiels via des campagnes d’emailing.

Parmi tous les donateurs, c’est le milliardaire texan Andrew Beal qui s’est montré le plus généreux, avec un don de 339.000 dollars au comité Trump Victory.

Une longueur d’avance pour 2020 ?

Enfin, les équipes Trump ont déjà dépensé plus de 600.000 dollars de merchandising pour financer des goodies aux couleurs du slogan « Make america great again », comme des chapeaux, des t-shirts et des autocollants.

Pour Le Figaro, les fonds récoltés permettront à Donald Trump d’aborder l’élection présidentielle de 2020 avec une longueur d’avance sur ses potentiels adversaires démocrates. Lors de la campagne présidentielle de 2016, le camp Trump avait levé plus de 200 millions de dollars, contre 500 pour l’équipe d’Hillary Clinton.

>> A lire aussi : Tout compte fait, Trump admet que la Russie a «interféré» avec l'élection

>> A lire aussi : Donald Trump boycotté par le prince Charles et le prince William?

>> A lire aussi : «La plus grave erreur de sa présidence», Trump crucifié après sa rencontre avec Poutine