Etats-Unis: Du plutonium volé dans la voiture de deux experts en sécurité nucléaire

FAITS DIVERS Les deux experts, chargés d’acheminer ces produits radioactifs, les ont laissés en évidence sur la plage arrière du véhicule…

20 Minutes avec agence

— 

Des produits radioactifs ont été volés en mars dernier au Texas. (Illustration)
Des produits radioactifs ont été volés en mars dernier au Texas. (Illustration) — SILZ/DDP IMAGES EDITORIAL/SIPA

Du plutonium et du césium, deux produits hautement radioactifs, ont été volés au cours d’un transfert de l’Idaho au Texas (Etats-Unis), a révèlé lundi l'association américaine de presse CPI.

L’affaire remonte au mois de mars 2017. Selon l’organisation indépendante de journalistes d’investigation, elle avait été jusque-là passée sous silence par les autorités américaines.

Une mission à haut risque

En mars 2017, deux experts en sécurité nucléaire au laboratoire national de l’Idaho ont été chargés de livrer le plutonium et le césium à un laboratoire de la ville de San Antonio, au Texas.

Cette mission de 2.400 kilomètres était particulièrement délicate, puisque le plutonium peut servir à fabriquer des armes nucléaires, tandis que le césium peut servir à la fabrication de bombes radioactives.

De graves négligences

Les deux experts ont loué une voiture pour mener à bien leur mission. Mais selon l’association de journalistes, ils auraient multiplié les erreurs et les négligences. Ils ont passé la nuit dans un hôtel Marriot situé dans un quartier mal réputé. De plus, les valises contenant les produits radioactifs ont été laissées en évidence sur le siège arrière du véhicule.

Malheureusement, au petit matin, la vitre arrière de leur voiture avait été cassée, et le matériel radioactif avait disparu.

Bavures à répétition

Selon le laboratoire national de l’Idaho, les éléments volés n’ont toujours pas été retrouvés. Un porte-parole s’est voulu rassurant, déclarant qu’il n’y avait pas suffisamment de plutonium pour fabriquer une bombe nucléaire.

En 2017, ce même laboratoire avait écopé d’une amende de l’Autorité de sûreté nucléaire américaine pour avoir égaré près d’un gramme de plutonium.

>> A lire aussi : Flamanville: Vol de 150 cadenas du réacteur EPR

>> A lire aussi : Faut-il craindre une attaque terroriste contre une centrale nucléaire? Oui, d'après un docu d'Arte