Brexit: Trump revient sur ses critiques contre May et souhaite un accord commercial «ambitieux»

GRANDE-BRETAGNE « Les États-Unis attendent avec impatience la finalisation d’un grand accord commercial bilatéral », a déclaré le président américain…

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump, en visite au Royaume-Uni, est revenu sur ses critiques vis-à-vis du plan de la Première ministre britannique à propos du Brexit.
Donald Trump, en visite au Royaume-Uni, est revenu sur ses critiques vis-à-vis du plan de la Première ministre britannique à propos du Brexit. — Brendan Smialowski

Il rétropédale… Donald Trump, en visite au Royaume-Uni, est revenu ce vendredi sur ses critiques vis-à-vis du plan de Theresa May concernant le Brexit lors d’une conférence de presse conjointe avec la Première ministre britannique.

Concernant le plan de sortie de l’Union européenne présenté la veille par le gouvernement britannique, le président américain a déclaré que « quoi que vous fassiez, ça me va ». Il a semblé ainsi contredire ses propos parus plus tôt dans la presse où il avait assuré que l’actuel plan de Theresa May, qui privilégie le maintien d’une relation étroite avec l’Union européenne, « tuera probablement » la possibilité de conclure un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

« Assurez-vous juste que nous pouvons faire des affaires ensemble »

« Nous sommes tombés d’accord aujourd’hui pour que lorsque le Royaume-Uni quittera l’Union européenne, nous chercherons a établir un accord de libre-échange Royaume-Uni/USA ambitieux », a de son côté déclaré Theresa May à l’issue d’un entretien avec Donald Trump dans sa résidence de campagne de Chequers.

« Assurez-vous juste que nous pouvons faire des affaires ensemble, c’est tout ce qui compte. Les États-Unis attendent avec impatience la finalisation d’un grand accord commercial bilatéral », a de son côté déclaré le président américain. « C’est une opportunité incroyable pour nos deux pays et nous la saisirons pleinement », a insisté Donald Trump.

Le président américain a entamé jeudi une visite au Royaume-Uni et provoqué la stupeur des Britanniques en critiquant, dans un entretien au tabloïd The Sun, le plan de Theresa May de future relation commerciale avec l’Union européenne.