Japon: Une petite jument sauvée des eaux, après plusieurs jours sur un toit

ESPOIR Une ONG a envoyé du renfort sur les lieux pour faire descendre la jument terrifiée...

20 Minutes avec AFP

— 

Leaf, une petite jument était coincée sur le toit d'une maison au Japon.
Leaf, une petite jument était coincée sur le toit d'une maison au Japon. — Handout / Peace Winds Japan / AFP

C’est une histoire pleine d’espoir dans le désastre que vivent les japonais de la région d'Okayama depuis le début du mois de juillet. Leaf, une jument miniature, a été secourue après s’être réfugiée sur un toit.

Animal de compagnie d’une maison de repos de la ville de Kurashiki, cette jument miniature marron à la crinière blonde a passé plusieurs jours échouée sur un bout de toiture pentue. Elle a été sauvée par une association, rare miracle dans la série noire liée à la pire catastrophe météorologique du pays en plus de trois décennies.

Les inondations et glissements de terrain ont causé au moins 199 morts, et de nombreux habitants sont toujours portés disparus.

Emmenée dans une ferme

Leaf a été repérée par du personnel humanitaire lundi, lorsque les habitants sont revenus dans le quartier de Mabi, une fois les eaux retirées. « Les travailleurs ont appelé les pompiers pour lui venir en aide mais on leur a répondu qu’ils étaient d’abord là pour sauver des vies humaines », a expliqué à l’AFP Keiko Takahashi de l’organisation non-gouvernementale Peace Winds Japan.

L’ONG a envoyé du renfort sur les lieux pour faire descendre la jument terrifiée. Elle avait dû se débrouiller seule avec son poulain (qui n’a pas survécu) quand la maison de repos a été évacuée à la hâte. « Les employés de l’établissement n’ont eu d’autre choix que de libérer les animaux car ils devaient fuir immédiatement face à la montée rapide de l’eau », a précisé Keiko Takahashi.

L’eau est montée jusqu’à la hauteur des toits et la jument miniature a ainsi pu se poser dessus, mais elle s’est trouvée bien dépourvue une fois l’eau descendue. Leaf a été emmenée vers une ferme aux petits soins pour elle, puis elle a retrouvé le personnel de la maison de repos qui a fondu en larmes en la voyant vivante.