VIDEO. Thaïlande: L’opération d’évacuation des 12 enfants coincés dans une grotte a été lancée

SECOURS Les enfants seront évacués un par un, l’opération pourrait durer deux à trois jours…

H. B. avec AFP

— 

Les secouristes peinaient mercredi à évacuer l'eau d'une grotte inondée du nord de la Thaïlande où douze enfants et leur entraîneur de football sont pris au piège depuis quatre jours.
Les secouristes peinaient mercredi à évacuer l'eau d'une grotte inondée du nord de la Thaïlande où douze enfants et leur entraîneur de football sont pris au piège depuis quatre jours. — LILLIAN SUWANRUMPHA

« Aujourd’hui est le grand jour… » L’opération d’évacuation des douze enfants et de leur entraîneur de football coincés dans une grotte inondée en Thaïlande depuis 15 jours a finalement débuté ce dimanche, après des jours de report en raison de risques trop importants, avec de longues portions de plongée.

« Les garçons sont prêts à affronter tous les défis », a déclaré Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, lors d’une conférence de presse organisée à distance du site de la grotte.

« Cela prendra deux à trois jours »

« Ils sortiront un par un, cela prendra deux à trois jours », a précisé le général Chalongchai Chaiyakorn. Le premier devrait sortir vers 21 heures (soit 16 heures à Paris). Chacun d’eux sera escorté par deux plongeurs, un étranger et un Thaïlandais, soit « treize spécialistes de niveau mondial venant de pays ayant une expertise » en spéléologie. « Ensemble, équipes thaïlandaises et étrangères, nous allons les ramener à la maison », ont écrit ce dimanche les commandos de marine thaïlandais sur leur page Facebook.

Jusqu’ici, il fallait onze heures à un plongeur aguerri pour faire l’aller-retour jusqu’aux enfants : six heures aller, cinq heures retour grâce au courant. Long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, le parcours pour sortir de la grotte comprend de difficiles passages sous l’eau. Or, une bonne partie des enfants, âgés de 11 à 16 ans, ne savent pas nager, et aucun n’a fait de plongée.

Des conditions d’évacuation « parfaites »

Actuellement, les conditions pour une évacuation sont jugées « parfaites » par la cellule de crise, notamment en ce qui concerne le niveau d’eau dans la grotte.  Les secours s’interrogeaient depuis des jours sur l’opportunité de déclencher une évacuation périlleuse, des pluies de mousson attendues prochainement risquant de ruiner les efforts continus depuis plusieurs jours pour drainer l’eau de la grotte.

Les enfants s’étaient retrouvés piégés le 23 juin par la montée des eaux dans cette grotte au fin fond du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos.