Indonésie: Au moins 31 morts dans le naufrage d'un ferry près de l'île des Célèbes

NAUFRAGE Cet incident intervient quelques jours après le naufrage d’un autre bateau sur l’île de Sumatra…

20 Minutes avec agences

— 

Le bateau a sombré à proximité de l'île des Célèbes, mardi 3 juillet.
Le bateau a sombré à proximité de l'île des Célèbes, mardi 3 juillet. — Mustafa Syahril/AP/SIPA

Une terrible série noire. Au moins 31 personnes parmi lesquelles des enfants ont péri dans le naufrage, mardi 4 juillet, d’un ferry au large des côtes indonésiennes. Selon les secours, le navire transportait 164 passagers. Trente d’entre eux ont été secourus et trois passagers étaient toujours portés disparus ce mercredi.

Le bateau de 48 mètres reliait l’île des Célèbes (Sulawesi) à l’île voisine de Selayar lorsqu’il a été surpris par des vents violents et de hautes vagues.

Les secouristes poursuivent les recherches

Une flotte de petits bateaux a tenté de sauver les passagers car les intempéries empêchaient des bâtiments plus importants de s’approcher, a indiqué le ministère des Transports. « Les derniers passagers à bord ont été évacués vers 00h05 », dans la nuit de mardi à mercredi, a déclaré un responsable du ministère, Agus H. Purnomo, dans un communiqué.

« Le capitaine et le propriétaire du bateau étaient les derniers à quitter le ferry », a-t-il précisé, ajoutant que les secouristes poursuivaient leurs recherches pour tenter de retrouver des survivants.

Série noire

Cet accident est intervenu le même jour que l’annonce de la fin de recherches de 164 personnes disparues après qu’un autre bateau a coulé la semaine dernière sur l’île de Sumatra, dans le lac Toba.

Le transport par ferry est très répandu pour relier les 17.000 îles et îlots de l’Indonésie, pays d’Asie du Sud-Est où les accidents mortels sont fréquents en raison de faibles mesures de sécurité et d’embarcations souvent surchargées.

>> A lire aussi : Libye: Au moins trois bébés morts et une centaine de disparus dans le naufrage d’une embarcation de migrants

>> A lire aussi : Migrants: 1.000 morts en Méditerranée en 2018, les naufrages se multiplient au large de la Libye