Obama dépasse Clinton dans la course à l'investiture

PRIMAIRES DEMOCRATES En gagnant le soutien de trois superdélégués supplémentaires...

Avec agence

— 

Barack Obama a pris samedi la tête dans la dernière catégorie de la course à l'investiture démocrate pour laquelle il restait encore en retrait sur Hillary Clinton, en gagnant le soutien de trois cadres du parti ("superdélégués") supplémentaires.
Barack Obama a pris samedi la tête dans la dernière catégorie de la course à l'investiture démocrate pour laquelle il restait encore en retrait sur Hillary Clinton, en gagnant le soutien de trois cadres du parti ("superdélégués") supplémentaires. — Mark Wilson AFP/Getty Images

Barack Obama a pris samedi la tête dans la dernière catégorie de la course à l'investiture démocrate pour laquelle il restait encore en retrait sur Hillary Clinton, en gagnant le soutien de trois cadres du parti («superdélégués») supplémentaires.


>>> Retrouvez le blog de nos correspondants aux Etats-Unis en cliquant ici...

En gagnant le soutien de ces superdélégués, Obama dispose désormais du soutien de plus de délégués élus dans les primaires du parti démocrate pour la présidentielle américaine (1.591 contre 1.426 selon RealClearPolitics), de plus de superdélégués (273 contre 272), et d'une plus grande part du vote populaire (49,6% contre 47,3%, selon RCP).

La chaîne de télévision ABC et le «New York Times» avaient annoncé dès vendredi que, selon leurs calculs, Obama était désormais en tête dans la chasse aux superdélégués, des cadres et élus du parti qui sont habilités à se prononcer librement pour le candidat de leur choix à la convention nationale du parti, techniquement chargée de désigner entre Barack Obama et Hillary Clinton l'adversaire du républicain John McCain à la présidentielle du 4 novembre.

«La course n'est pas terminée»

L'équipe de campagne de Barack Obama calcule qu'il lui suffit de gagner le soutien de 157 délégués ou superdélégués pour être soutenu par les 2.025 nécessaires pour s'assurer l'investiture.

Quelque 253 superdélégués n'ont pas encore annoncé leur choix. Les six dernières primaires prévues jusqu'au 3 juin permettront en outre d'élire 217 délégués «simples».

Le site Internet TalkingPointsMemo a révélé qu'Hillary Clinton avait participé samedi à une téléconférence téléphonique avec des superdélégués la soutenant encore, à la fois pour les implorer de lui garder leur soutien, et pour leur assurer que «la course n'est pas terminée».