Indonésie: Des vols annulés à Bali après une nouvelle éruption de l'Agung

TRANSPORTS Les autorités indonésiennes chargées de la gestion des catastrophes ont assuré que le niveau de dangerosité du mont Agung n'avait pas été revu à la hausse...

20 Minutes avec AFP

— 

Des passagers constatent l'annulation de leur vol à Bali, le 28 juin 2018.
Des passagers constatent l'annulation de leur vol à Bali, le 28 juin 2018. — Firdia Lisnawati/AP/SIPA

Des dizaines de vols ont été annulés ce jeudi en raison de l'éruption de l'Agung, volcan situé sur l’île indonésienne de Bali, qui a émis un nuage de poussière et de cendres d’une hauteur de plus de 1 000 mètres.

La compagnie malaisienne AirAsia a supprimé 22 vols au départ et à destination de Bali, et reporté cinq autres vols à la suite de l’éruption du volcan, situé à 75 km de Kuta, destination touristique phare de l’île.

Le porte-parole de l’aéroport international de Ngurah Rai, Arie Ahsanurrohim, a indiqué à l’AFP que la compagnie australienne JetStar avait également annulé 14 vols après l’éruption.

Le niveau d’alerte n’a pas été relevé

Cependant, les autorités indonésiennes chargées de la gestion des catastrophes ont assuré que le niveau de dangerosité du Mont Agung n’avait pas été revu à la hausse et que les vols n’étaient pas mis en péril. Ce volcan entre régulièrement en éruption depuis qu’il s’est réveillé en 2017.

La menace d’une éruption avait provoqué en novembre le chaos dans les transports et affecté l’économie de Bali, en particulier le très lucratif secteur du tourisme. La dernière éruption majeure de l’Agung avait fait quelque 1 600 morts en 1963.

>> A lire aussi : Bali. Le mont Agung, une bombe à retardement

>> A lire aussi : Hawaï. L'éruption du volcan Kilauea fait pleuvoir des fils de verre sur l'île

>> A lire aussi : Eruption à Hawaï. Le «vog», brouillard volcanique, atteint les îles Marshall à 3 000 km de là