Japon: Un salarié fait des pauses déjeuner de trois minutes, ses supérieurs le sanctionnent

AU TRAVAIL Ce fonctionnaire avait été sanctionné d’une demi-journée de retenue sur salaire pour s’être absenté quelques minutes de son poste afin d’acheter un repas une fois par semaine…

20 Minutes avec agence

— 

Un salarié japonais de 64 ans a été sanctionné pour avoir fait des pauses déjeuner de trois minutes. (Illustration)
Un salarié japonais de 64 ans a été sanctionné pour avoir fait des pauses déjeuner de trois minutes. (Illustration) — Toshifumi Kitamura AFP

Une société publique de distribution d’eau à Kobe (Japon) a présenté des excuses publiques après avoir sanctionné un de ses employés pour avoir pris des pauses déjeuner de trois minutes.

Le fonctionnaire de 64 ans s’était vu reprocher d’avoir très brièvement quitté son poste en milieu de journée à 26 reprises entre septembre 2017 et mars 2018 pour aller s’acheter un repas, rapporte mercredi 20 juin BFM Business. L’homme avait été puni d’une retenue sur son salaire correspondant à une demi-journée de travail.

Pris en flagrant délit d’achat de bento

Le sexagénaire japonais ne s’était pourtant accordé un break de quelques minutes qu’une fois par semaine en moyenne. Mais ce comportement avait malgré tout été assimilé à une perte de temps par son employeur qui l’avait surpris en flagrant délit d’achat de bento, une « boîte-repas » très répandue au Japon.

Face à la polémique, l’équipe dirigeante de l’entreprise s’est pliée à l’exercice typiquement japonais de la conférence de presse d’excuses, diffusée à la télévision. Les responsables ont fait amende honorable en s’inclinant devant la caméra. « Il est extrêmement regrettable qu’un tel scandale ait eu lieu, et nous souhaitons exprimer nos sincères excuses », ont déclaré les dirigeants.

>> A lire aussi : Japon: Tombé en dépression à cause du surmenage, un moine porte plainte contre ses anciens employeurs

>> A lire aussi : Japon: Une entreprise reconnaît qu'une de ses salariées est morte après 159 heures sup' en un mois