Migrants aux Etats-Unis: La une choc de «Time» sur les camps d'enfants séparés de leurs parents

PRESSE Le magazine américain titre cette semaine sur l’indignation autour des camps pour enfants à la frontière mexicaine. Et, comme souvent, ça pique pour Donald Trump…

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Plus de 2.000 enfants ont été séparés de leurs parents migrants illégaux en un mois et demi.
Plus de 2.000 enfants ont été séparés de leurs parents migrants illégaux en un mois et demi. — JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La politique de Donald Trump, et Donald Trump lui-même sont des mines pour les graphistes et « uniers » de tous les pays. On ne compte plus les unes de journaux ou de magazine plus ou moins iconiques sur le président des Etats-Unis depuis son irruption sur la scène politique. Et le magazine « Time » gagne souvent à ce jeu-là.

Cette semaine, c’est évidemment la question des camps pour enfants séparés de leurs parents immigrants illégaux à la frontière mexicaine qui fait la une. Le montage est simple et puissant : une enfant qui pleure en regardant vers le haut… vers un Donald Trump insensible. Le tout sur un fond rouge, barré d’un « Bienvenu en Amérique ».

Légère machine arrière

Depuis une semaine, le 15 juin, et la révélation de ces camps pour mineurs (qui ne peuvent pas être emprisonnés et donc ne peuvent pas accompagner leurs parents incarcérés) l’indignation est profonde aux Etats-Unis et dans une bonne partie du reste du monde. Et pas que chez les plus progressistes : Laura Bush, épouse de Georges W. Bush, et la femme du président américain, Mélania Trump, ont pris la parole contre cette conséquence de la politique tolérance zéro contre les illégaux.

Depuis, Donald Trump a fait, en partie, machine arrière.

>> A lire aussi : «Je m'en fous, et vous?», en pleine crise des migrants, la veste de Melania Trump suscite la stupéfaction