VIDEO. «Je m'en fous, et vous?», en pleine crise des migrants, la veste de Melania Trump suscite la stupéfaction

ETATS-UNIS La First Lady portait cette veste Zara avant de se rendre à la frontière...  

P.B. avec AFP

— 

Melania Trump sur la base d'Andrews, dans le Maryland, avant son départ pour le Texas, le 21 juin 2018.
Melania Trump sur la base d'Andrews, dans le Maryland, avant son départ pour le Texas, le 21 juin 2018. — MANDEL NGAN / AFP

C’est un fashion faux pas politique qui fait jaser. En route pour la frontière afin de rencontrer des enfants de migrants, Melania Trump s’est fait remarquer sur la base d’Andrew pour l’inscription en lettres géantes sur sa veste : « I really don’t care, do U ? » (« Je m’en fous, et vous ?) ». A-t-elle voulu faire passer un message à la presse ou à son mari ? L’image a enflammé la Toile, jeudi. Pendant ce temps-là, un vote crucial sur une réforme de l’immigration a été reporté à vendredi au Congrès.

A la décharge de la First Lady, elle a enlevé sa veste Zara à bord de l’avion qui l’a emmenée à McAllen, au Texas, et ne l’a pas portée en rencontrant les enfants. Malgré tout, après six semaines de polémique sur la « tolérance zéro » de l’administration Trump, qui a séparé plus de 2.300 enfants de leurs parents en deux mois, le message est mal passé. « Ce n’est pas une blague. Melania Trump portait une veste disant ''Je m’en fiche complètement, et vous ?'' pour se rendre dans des centres de détention d’enfants. J’en suis sans voix », a tweeté Zac Petkanas, un communicant affilié au parti démocrate.

« Un message aux Fake News Media », selon Donald Trump

La responsable de la communication de la Première dame, Stephanie Grisham, a cependant assuré qu'« il n’y avait pas de message caché ». « C’est juste une veste (…). Après l’importante visite d’aujourd’hui au Texas, j’espère que les médias ne vont pas choisir de se concentrer sur sa garde-robe », a-t-elle dit.

Melania Trump a visité un centre pour migrants à McAllen au Texas, le 21 juin 2018.
Melania Trump a visité un centre pour migrants à McAllen au Texas, le 21 juin 2018. - Andrew Harnik/AP/SIPA

Mais dans l’après-midi, Donald Trump, lui, a juré sur Twitter que le message « était adressé aux Fake News Medias. Melania a découvert à quel point ils étaient malhonnêtes, et elle s’en fout ».

Melania Trump veut « réunir les familles »

Selon Donald Trump, son épouse et sa fille, Ivanka, ont plaidé auprès de lui pour qu’il signe le décret mettant fin à la politique de séparation des familles de sans-papiers. Alors qu’aucun plan ne semble être en place pour réunir les 2.300 enfants déjà séparés, la First Lady a demandé sur place, ce qu’elle pouvait faire pour accélérer le processus et « réunir les familles ».

Alors que cette politique a été mise en pause, la balle est désormais dans le camp du Congrès pour adopter une réforme globale de l’immigration. Jeudi, un projet de loi très dur a été retoqué à la Chambre. Le vote sur un texte de compromis a, lui, été reporté à vendredi.