Migrants: L'Italie interdit à nouveau l'accès à ses côtes à des bateaux d'ONG

IMMIGRATION « En ministre et en père, je le fais pour le bien de tous », a déclaré le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini…

20 Minutes avec agences

— 

Le navire Aquarius, le 1er juin 2018 au large des côtes maltaises et italiennes.
Le navire Aquarius, le 1er juin 2018 au large des côtes maltaises et italiennes. — Salvatore Cavalli/AP/SIPA

Les côtes italiennes sont bel et bien interdites d’accès aux bateaux des ONG qui secourent des migrants en Méditerranée. Le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a réitéré ce samedi l’interdiction d’accès aux ports italiens à deux navires d’une ONG qui intervient au large de la Libye.

« Deux navires d’ONG battant pavillon des Pays-Bas (Lifeline et Seefuchs) sont arrivés au large des côtes libyennes, en attente de leur cargaison d’être humains abandonnés par les passeurs », a déclaré le ministre sur Facebook. « L’Italie ne veut plus être complice du business de l’immigration clandestine, et ils devront donc chercher d’autres ports (non italiens) vers lesquels se diriger ».

« En ministre et en père, je le fais pour le bien de tous », a conclu celui qui est aussi vice-premier ministre et chef de file du parti d’extrême droite La Ligue. Le 10 juin, l’Italie avait déjà refusé d’accueillir l’Aquarius, qui transportait plus de 600 migrants à bord, plongeant l’Europe dans une nouvelle crise sur la question migratoire. Le navire a finalement été accueilli par l’Espagne et a mouillé dans le port de Valence ce dimanche.

>> A lire aussi : VIDEO. Arrivée des migrants de l'Aquarius en Espagne: Et maintenant, quelle politique migratoire pour l'Europe?

>> A lire aussi : Madrid accepte l'offre de la France d'accueillir des migrants de l'Aquarius