Taxes: Trump va imposer 25% de tarifs douaniers sur des importations chinoises, Pékin réplique avec des mesures similaires

IMPORTATION Deux semaines après avoir augmenté les droits de douane sur l’acier et l’aluminium européen, Donald Trump s’attaque à la Chine...

H. B. avec AFP

— 

Les présidents américains et chinois Donald Trump et Xi Jinping.
Les présidents américains et chinois Donald Trump et Xi Jinping. — NICOLAS ASFOURI / AFP

La tension monte entre Washington et Pékin. Le président américain Donald Trump a annoncé l’imposition de tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards de dollars d’importations chinoises « contenant des technologies très importantes sur le plan industriel ». Pékin a n’a pas tardé à répliquer en indiquant que la Chine allait imposer aux Etats-Unis des droits de douane « identiques ».

« Cette situation ne peut plus durer », a déclaré ce vendredi le président américain, citant les objets de griefs : des pratiques commerciales « déloyales » concernant l’acquisition de la propriété intellectuelle et de technologies​ américaines.

« Le commerce entre nos nations est très inéquitable depuis très longtemps », assure Trump

« Ma formidable relation avec le président Xi de Chine et la relation de notre pays avec la Chine sont importantes pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable, depuis très longtemps », a fait valoir Donald Trump dans un communiqué.

Sur ces 50 milliards de dollars de produits, 34 milliards seront taxés à partir du 6 juillet, a précisé le Représentant américain au commerce (USTR) dans un communiqué séparé. « Le second lot » de 16 milliards en valeur d’importations chinoises « sera soumis à un examen supplémentaire » qui comprendra une période de consultations et d’auditions publiques, a précisé l’USTR.

« Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d’une ampleur équivalente », a indiqué Pékin

La réponse de Pékin n’a pas tardé. La Chine va imposer aux Etats-Unis des droits de douane « identiques » à ceux qu’ils ont décidé vendredi de lui infliger, a annoncé le ministère chinois du Commerce. « Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d’une ampleur équivalente », a-t-il écrit dans un communiqué diffusé sur son site internet, appelant les autres pays à une « action collective » contre cette « conduite rétrograde et dépassée » de Washington.

Le président américain avait prévenu que « les Etats-Unis imposeront de nouveaux droits de douane si la Chine engageait des mesures de représailles telles que l’imposition de nouvelles taxes sur des biens américains, sur des services ou sur des produits agricoles ». Le bras de fer risque de se poursuivre…