Pologne: Quatre phoques tués sur les plages de la Baltique, la police ouvre une enquête

FAITS DIVERS Les deux premiers phoques ont été retrouvés attachés l’un à l’autre avec une corde…

20 Minutes avec agences

— 

Quatre phoques ont été massacrés sur des plages de Pologne. (Illustration).
Quatre phoques ont été massacrés sur des plages de Pologne. (Illustration). — Christoph Schmidt/AP/SIPA

L’histoire fait écho à ce qui se passe sur le littoral du Nord de la France. Une enquête criminelle a été ouverte en Pologne pour identifier le ou les tueurs de quatre phoques retrouvés massacrés sur les plages de la Baltique, aux alentours de Gdynia.

Les faits ont eu lieu « entre le 26 mai et 2 juin, dans les eaux de la baie de Puck », a expliqué ce jeudi Krzysztof Kusmierczyk, le porte-parole de la police. « Les deux premiers phoques ont été retrouvés liés l’un à l’autre avec une corde, avec une brique attachée au bout », a-t-il précisé. Le troisième a été abattu à coups d’objet contondant et le dernier avait le ventre ouvert au couteau.

Chasse interdite en Pologne

Il y a un siècle, 100.000 phoques gris vivaient dans la Baltique. Dans les années 1980, leur population était tombée entre 2.000 et 3.000, pour remonter à environ 20.000 aujourd’hui. Ils se situent principalement dans la partie septentrionale de cette mer, sur les côtes suédoises, finlandaises et estoniennes, selon des experts polonais.

Mais ces mammifères ont presque disparu dans la partie sud de la mer. En cause : les pollutions chimiques, qui ont rendu les femelles stériles, et la chasse. Celle-ci est pourtant interdite en Pologne, qui tente de reconstituer la population de phoques dans ses eaux.

>> A lire aussi : VIDEO. Hauts-de-France: «Comme pour le loup, il faudrait réguler la population des phoques», estime un élu régional

>> A lire aussi : VIDEO. Le Touquet: Un phoque abattu au fusil de chasse sur la plage