Afrique du Sud: Un père croit qu'il se fait agresser et tue son fils par accident

FAITS DIVERS L’homme, endormi dans sa voiture, s’est fait surprendre par son fils qui tapait à la vitre, et a immédiatement dégainé son arme…

20 Minutes avec agences

— 

La police sud-africaine, épaulée par l'armée, fouille un township de Johannesburg le 23 avril 2015 (illustration).
La police sud-africaine, épaulée par l'armée, fouille un township de Johannesburg le 23 avril 2015 (illustration). — GIANLUIGI GUERCIA AFP

Un homme a abattu son fils de 14 ans par mégarde à Johannesburg (Afrique du Sud) ce mardi, selon la police locale.

Âgé de 50 ans, le père attendait son fils à la sortie de l’école. Il « était endormi dans sa voiture, armé, lorsqu’il a été effrayé par son fils qui a tapé à sa vitre », selon un porte-parole de la police.

Un quartier particulièrement violent

« Il a dégainé son arme et tiré en direction de la personne qui tapait », poursuit l’agent. « Ce n’est qu’après avoir tiré qu’il a réalisé qu’il avait ouvert le feu sur son fils. » L’adolescent est décédé sur le chemin de l’hôpital. Le père a été arrêté et doit être présenté ce jeudi devant un tribunal.

L’incident s’est produit dans un township du sud de Johannesburg, où la violence des bandes criminelles défraie régulièrement la chronique. Les vols à main armés, agressions et autres car-jackings sont particulièrement fréquents à Johannesburg. Avec une moyenne de 52 meurtres par jour, l’ Afrique du Sud est considérée comme l’un des pays les plus violents de la planète.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une mère de famille tue son mari car il frappait leur chat

>> A lire aussi : Lorraine: Le père de famille, suspecté du meurtre de sa femme et de ses jumeaux, s'est suicidé