Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
L’ONU affronte la crise alimentaire

L’ONU affronte la crise alimentaire

FAIM – Les Nations unies appellent les états producteurs à reprendre les exportations…
Les Nations unies et d'autres organisations internationales ont appelé mardi à une action urgente pour combattre la flambée des prix alimentaires, créant un état major de crise et réclamant un commerce mondial plus équitable.
Les Nations unies et d'autres organisations internationales ont appelé mardi à une action urgente pour combattre la flambée des prix alimentaires, créant un état major de crise et réclamant un commerce mondial plus équitable. - Farooq Naeem AFP
R.M. avec Agence

R.M. avec Agence

«Les prochaines semaines sont critiques. Pour deux milliards de personnes, les prix alimentaires élevés sont maintenant une question de combat quotidien, de sacrifice et même de survie.» L’avertissement ce mardi de Robert Zoellick, président de la Banque mondiale, montre le degré d’urgence de la situation.


Depuis lundi, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et 27 représentants d'agences et organisations onusiennes sont réunis sur ce sujet à Berne. La priorité immédiate étant de «nourrir les affamés», Ban Ki-moon a de nouveau demandé aux pays donateurs de répondre «d'urgence et de manière complète» aux appels de fonds.


Les organisations internationales ont par ailleurs appelé les Etats à ne pas réduire les exportations pour défendre leur sécurité alimentaire. Pour faire face à la pénurie et à la flambée des prix des denrées, l'Argentine, le Brésil, le Vietnam, le Cambodge, l'Indonésie, le Kazakhstan, l'Inde, l'Egypte, la Russie et la Chine ont limité récemment l'exportation de certains produits.

Sujets liés