Estonie: Les transports en commun seront gratuits dans tout le pays à partir du 1er juillet

RESEAU La gratuité des transports en commun va être étendue à tous les bus départementaux du pays tandis que les billets de train coûteront moins cher grâce au financement public…

20 Minutes avec agence

— 

Des autobus gratuits pour décourager la circulation automobile? Tallinn est la première capitale européenne à instaurer la gratuité des transports publics pour tous ses habitants, afin de réduire les embouteillages et la pollution.
Des autobus gratuits pour décourager la circulation automobile? Tallinn est la première capitale européenne à instaurer la gratuité des transports publics pour tous ses habitants, afin de réduire les embouteillages et la pollution. — Raigo Pajula afp.com

Les transports en commun seront gratuits sur tout le territoire de l’Estonie à partir du 1er juillet prochain. C’était déjà le cas depuis 2013 pour les trains, les bus et les trams de la capitale, Tallinn, indique le Huffington Post, ce samedi.

Mais le gouvernement a décidé d’étendre la mesure à l’ensemble du pays, avec cependant quelques exceptions. Pour se déplacer d’une ville à l’autre sans débourser un sou, les Estoniens devront utiliser les bus départementaux. Les bus municipaux des communes autres que Tallinn resteront payants.

Des billets de train moins chers

Idem pour les trains qui sillonnent le pays de l'Europe de l'Est. Mais les tarifs devraient cependant être revus à la baisse grâce à une augmentation de la contribution de l’Etat. Cette dernière passera en effet de 22,5 millions d’euros cette année à 31 millions l’an prochain, précise la radio ERR. Sur la même période, l’ensemble de la contribution gouvernementale aux transports publics routiers, ferrés, aériens et maritimes augmentera de 25 millions pour atteindre 92,4 millions d’euros.

« Notre but est d’assurer un meilleur réseau de transports en commun et davantage de possibilités en matière de déplacement partout en Estonie, dans les zones rurales comme dans les zones urbaines », a expliqué Kadri Simson, la ministre des Affaires économiques et des Infrastructures du pays.

>> A lire aussi : Paris: Les transports en commun deviennent gratuits pour les seniors et les handicapés

>> A lire aussi : Allemagne: Le gouvernement envisage d'instaurer la gratuité des transports en commun

>> A lire aussi : «Gratuité des transports en commun»: Anne Hidalgo lance une étude pour évaluer cette possibilité à Paris