Coups de feu près du marathon de San Diego, une personne arrêtée

FAITS DIVERS Une personne ayant tiré un ou plusieurs coups de feu dimanche près du marathon de San Diego, en Californie, a été interpellée. La course, elle, a pu reprendre...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une course à pied aux Etats-Unis.
Illustration d'une course à pied aux Etats-Unis. — SIPA

Une personne ayant tiré un ou plusieurs coups de feu dimanche près du marathon de San Diego, en Californie, a été interpellée, selon la police, et la course a repris.

«Le tireur de 100 West C St. est en garde à vue. Il n'y a plus de menace. La scène est sécurisée. Le Rock and Roll Marathon a repris», a tweeté la police de San Diego.

La police a employé le mot neutre de «active shooter» et n'a pas précisé s'il s'agissait d'un homme ou, comme l'affirment plusieurs médias, d'une femme.

La course interrompue onze minutes

Les organisateurs du marathon, appartenant à la série «Rock and Roll Marathon», ont indiqué dans un communiqué que la course avait été interrompue pendant environ 11 minutes, de 11Hh45 à 11h56 heure locale (vers 18H45 GMT). Selon eux, l'incident n'était pas lié au marathon. Environ 4.900 athlètes ont été déviés vers une zone de sécurité, avant d'être autorisés à repartir.

«La situation liée à un tireur actif qui faisait face aux forces de l'ordre n'était pas liée à la course d'aujourd'hui», ont indiqué les organisateurs, soulignant tout de même que le protocole d'urgence avait été activé.

Un point presse de la police dans la journée

Aucune information sur d'éventuels blessés n'a été communiquée. Des médias locaux ont fait état d'un policier qui se serait blessé lui-même à la jambe avec son arme. Des images diffusées par des médias locaux montraient des rues encore barrées, mais calmes.

Le ou la suspecte se serait trouvé dans un immeuble de parking, près de la ligne d'arrivée du marathon, dans le centre de cette ville du sud de la Californie. La police devait tenir un point presse dans la journée.

Le spectre du marathon de Boston

Les événements sportifs aux Etats-Unis font l'objet d'un dispositif de sécurité très important. Le souvenir de l'attentat du marathon de Boston reste vif et les organisateurs ont renforcé leurs précautions depuis, se coordonnant d'autant plus avec les autorités.

Le 15 avril 2013, deux bombes artisanales actionnées par deux jeunes Tchétchènes explosaient simultanément près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston, sur la côte est, faisant trois morts et 264 blessés parmi les spectateurs.

Le carnage s'était produit au milieu de dizaines de milliers de spectateurs et avait provoqué la panique. A l'issue de quatre jours de chasse à l'homme, Tamerlan Tsarnaev avait été tué par la police, quelques heures avant que son frère Djokhar ne soit arrêté. Ce dernier a été condamné à mort en juin 2015.

Signe du retour à la normale à San Diego dimanche, le match de l'équipe de baseball des San Diego Padres a été maintenu, a indiqué l'équipe sur Twitter.