Italie: Les restes d'un homme fuyant l'éruption du Vésuve retrouvés à Pompéi

ARCHEOLOGIE L'homme, qui serait âgé de 35 ans, aurait trouvé la mort dans sa fuite après avoir dans un premier temps survécu à l’éruption...

C. Ape.

— 

Des amphores découvertes à Pompéi et présentées lors d'une conférence de presse en septembre 2015
Des amphores découvertes à Pompéi et présentées lors d'une conférence de presse en septembre 2015 — MARIO LAPORTA / AFP

La découverte date de plus de 2.000 ans. Des archéologues ont dévoilé mardi les restes d’un homme tué alors qu’il fuyait la ville de Pompéi, détruite par l’éruption du Vésuve en 79 après Jésus-Christ.

Plus étonnant, l’homme, qui serait âgé de 35 ans, aurait trouvé la mort dans sa fuite après avoir dans un premier temps survécu à l’éruption du volcan, rapporte le Huffington Post.

Son corps retrouvé sous une pierre de 300 kg

Selon les archéologues, l’homme a été écrasé et décapité par la chute d’un bloc de pierre de 300 kilos sous lequel ses restes ont été retrouvés.

Son corps a été retrouvé allongé sur le dos. Mais à quoi ont ressemblé les derniers instants du malheureux ? Les experts planchent encore dessus. Ils espèrent ainsi retrouver le crâne de l’homme pour confirmer l’hypothèse selon laquelle il mesurait près d’1m60. « Aujourd’hui, nous avons la possibilité technique de reconstruire l’espace tel qu’il était à l’origine », indique Massimo Osanna, le directeur général du parc archéologie de Pompéi.

« C’est la première fois que l’on peut mener de telles excavations, avec nos outils actuels. Dans les années 1800 et 1900, on a déjà creusé dans la zone où nous avons trouvé le squelette. Mais on peut ne pouvait pas aller aussi profond que ce que nous sommes parvenus à faire. »

>> A lire aussi : Explosion sur le volcan Kilauea, les habitants appelés à s'abriter