Etats-Unis: Le gouverneur du Missouri, mis en cause dans un scandale sexuel, démissionne

POLITIQUE Une enquête sur de possibles violations dans le financement de sa campagne électorale a également été ouverte…

20 Minutes avec AFP

— 

Le gouverneur de l’Etat américain du Missouri, Eric Greitens.
Le gouverneur de l’Etat américain du Missouri, Eric Greitens. — Julie Smith

Il fut autrefois une étoile montante du parti républicain. Le gouverneur de l’Etat américain du Missouri, Eric Greitens, a annoncé sa démission mardi après un scandale sexuel et une enquête sur de possibles violations dans le financement de sa campagne électorale.

Les élus du Missouri étaient en session spéciale consacrée à l’examen d’une possible destitution d’Eric Greitens quand ce dernier a annoncé que sa démission serait effective dès vendredi soir.

Une photo de sa maîtresse, dévêtue et attachée

Ce républicain de 44 ans, ancien militaire, avait d’abord été accusé d’avoir pris une photo de sa maîtresse, dévêtue et attachée, sans sa permission. Cette femme mariée, qui n’a pas été identifiée, avait assuré qu’il l’avait menacée de publier la photo si leur aventure devenait publique. De son côté, Eric Greitens a toujours clamé son innocence.

Le parquet avait abandonné les poursuites dans cette affaire mais une commission bipartisane du Congrès du Missouri avait trouvé les accusations crédibles.

De possibles violations de financement de campagne

L’enquête du Congrès s’était ensuite élargie pour englober de possibles violations de financement de campagne, les élus se demandant si l’équipe de campagne du gouverneur n’avait pas collaboré illégalement avec une organisation à but non lucratif pour cacher l’identité de donateurs.

« Cette épreuve a été conçue pour faire peser d’incroyables pressions sur ma famille », a affirmé mardi lors d’une brève conférence de presse le gouverneur démissionnaire, qui a, à plusieurs reprises, qualifié les enquêtes à son encontre de « chasse aux sorcières ». « Je n’ai violé aucune loi et je n’ai commis aucune infraction qui me vaille un traitement pareil », a-t-il ajouté, en retenant à un moment ses larmes.

Cette annonce intervient après qu’un juge a ordonné au gouverneur de fournir des informations sur tout échange entre l’organisation à but non lucratif « A New Missouri » et son équipe de campagne, selon le journal Saint Louis Post-Dispatch.