Cyclone Mekunu: Onze personnes tuées au Yémen et à Oman, huit marins toujours portés disparus

METEO L’ouragan a frappé, mercredi soir, l’île yéménite de Socotra avant d’atteindre, vendredi, le sud-ouest du sultanat d’Oman…

20 Minutes avec agences

— 

Une route totalement inondée après le passage du cyclone Mekunu, sur l'île yéménite de Socotra, le 24 mai 2018.
Une route totalement inondée après le passage du cyclone Mekunu, sur l'île yéménite de Socotra, le 24 mai 2018. — Abdullah Morgan/AP/SIPA

Onze personnes ont trouvé la mort après le passage du cyclone Mekunu qui secoue depuis mercredi dernier le Yémen et Oman.

Huit autres personnes, des marins indiens, sont portées disparues, et quelque mille familles yéménites ont dû être évacuées.

Vents violents et pluies torrentielles

Le cyclone Mekunu et ses vents à 170 km/h balayent depuis mercredi l’île de Socotra, à 350 km des côtes du Yémen et du sultanat d’Oman, provoquant pluies torrentielles et importantes inondations. Le cyclone s’est progressivement déplacé au nord-ouest vers le Roub al-Khali, l’un des plus grands déserts du monde situé en Arabie Saoudite. Il s’est ensuite dirigé vers Oman.

Un millier de familles ont été évacuées de Socotra après l’endommagement de leurs maisons. Le gouverneur de l’île a indiqué dimanche que la partie sud-est était toujours coupée du monde. Les autorités tentent toujours de s’y rendre pour évaluer les dégâts. Les autorités d’Oman ont décrété dimanche trois jours de congé pour l’administration, les écoles et le secteur privé, car de nombreuses routes sont toujours inondées.

>> A lire aussi : Tempêtes: Moins d'ouragans prévus en 2018 après une année 2017 catastrophique

>> A lire aussi : Eruption volcanique au Vanuatu: La population d'une île incitée à partir pour de bon