Les talibans revendiquent une attaque pendant un défilé militaire

KABOUL Le président afghan, Hamid Karzaï, venait juste d'inspecter les troupes...

Avec agence
— 
Afghan President Hamid Karzai salutes just before the gun firing which he survived during a celebration in Kabul April 27, 2008. Karzai was hussled away but escaped unhurt after an assassination attempt during an official celebration in the capital, Kabul, on Sunday.   REUTERS/Omar Sobhani (AFGHANISTAN)
Afghan President Hamid Karzai salutes just before the gun firing which he survived during a celebration in Kabul April 27, 2008. Karzai was hussled away but escaped unhurt after an assassination attempt during an official celebration in the capital, Kabul, on Sunday.   REUTERS/Omar Sobhani (AFGHANISTAN) — REUTERS/Omar Sobhani

Une attaque revendiquée par les talibans a visé dimanche un défilé militaire à Kaboul alors que le président Hamid Karzaï venait d'inspecter les troupes. Le président a été évacué du site «sain et sauf», a précisé un responsable au palais présidentiel.

L'attaque à la roquette a fait deux trois morts, dont un enfant, et une douzaine de blessés, selon des sources officielles. Un parlementaire afghan est décédé de ses blessures sur la table d'opération.

Cérémonie

Les talibans ont aussitôt revendiqué l'attaque. «Nous avons tiré des roquettes sur le site de la cérémonie», a indiqué un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahed.

Des tirs d'armes automatiques ont été entendus et deux explosions se sont produites juste avant le début de la cérémonie. Des membres du gouvernement, des ambassadeurs étrangers, un haut représentant de l'ONU et des responsables militaires, dont des officiers américains, sont tous sortis indemnes de l'attentat.