Vol EgyptAir: Un incendie dans le cockpit serait à l'origine du crash

ENQUETE Un document de « pré-information » transmis à la justice française ferait état d’un « feu à bord » et dans « le cockpit »…

L.B.

— 

Un avion de la compagnie EgyptAir.
Un avion de la compagnie EgyptAir. — Jed Leicester/Shutterst/SIPA

Un scénario se dessine sur le crash de l’Airbus A320 d’Egyptair qui s’est abîmé en mer en mai 2016 après son départ de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle. Selon des informations du Parisien vendredi, un document de « pré-information » transmis à la justice française ferait état d’un « feu à bord » et dans « le cockpit » qui pourrait être à l’origine de la perte de l’appareil.

Aucune trace d’explosif retrouvée

Le vol MS804, reliant Paris au Caire, s’était abîmé en mer Méditerranée le 19 mai 2016 entre la Crète et la côte nord de l’Égypte, après avoir soudainement disparu des écrans radars. Parmi les victimes figuraient 40 Égyptiens et 15 Français.

Longtemps, les enquêteurs égyptiens ont tenté d’accréditer la thèse d’un attentat terroriste, mais, en mai 2017, une source proche de l’enquête à Paris avait affirmé qu’aucune trace d’explosif n’avait été retrouvée sur les corps des victimes françaises, une absence qui « ferme la porte » à la thèse de l’explosion d’une bombe à bord avancée par l’Égypte.

Mots-clés :