VIDEO. Affaire Harvey Weinstein: L'ancien producteur inculpé d'un viol et d'une agression sexuelle

JUSTICE L’ancien producteur a été relâché sous caution d'un million de dollars…

20 Minutes avec AFP

— 

Harvey Weinstein en 2011
Harvey Weinstein en 2011 — John Carucci/AP/SIPA

Le producteur déchu Harvey Weinstein, accusé par des dizaines de femmes d’agressions sexuelles, a été inculpé ce vendredi à New York pour un viol et une agression sexuelle, pour la première fois depuis la publication des allégations contre lui il y a sept mois. Il a été relâché sous caution d’un million de dollars cash et doit désormais porter un bracelet électronique.

« Nous avons l’intention, d’agir très vite pour que les poursuites soient abandonnées », a déclaré son avocat new-yorkais, Ben Brafman, un ténor du barreau new-yorkais, qui avait obtenu l’abandon des poursuites contre Dominique Strauss-Kahn en 2011. « Nous pensons que (les accusations) ne sont pas étayées par des preuves » et que Monsieur Weinstein « sera exonéré », a-t-il ajouté.

Une caution d’un million de dollars

Harvey Weinstein, 66 ans, en veste bleu marine sur pull bleu et chemise claire, trois livres sous le bras, était arrivé peu avant 7h30 locales (11h30 GMT) au commissariat du sud de Manhattan, non loin de là où il avait un temps des bureaux..

Des accusations allant du harcèlement au viol

Depuis les premières révélations du New York Times et du New Yorker en octobre, Harvey Weinstein a été accusé par une centaine d’actrices, dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou Asia Argento, mais aussi par des mannequins et ex-employées d’abus sexuels allant du harcèlement au viol.

Au fil des révélations publiées par le New York Times et le New Yorker, récompensés par le prix Pulitzer pour leurs enquêtes, il est apparu que Weinstein -longtemps vénéré pour avoir promu un cinéma original incarné par des réalisateurs comme Quentin Tarantino- avait usé de son pouvoir pour obliger de jeunes actrices ou aspirantes actrices à céder à ses fantasmes sexuels, se faisant parfois aider par ses employés et achetant le silence de certaines victimes via des accords de confidentialité.

Les premiers témoignages contre Harvey Weinstein ont fait l’effet d’une bombe et ont déclenché le puissant mouvement #MeToo, qui a fait chuter des dizaines d’hommes de pouvoir dans des secteurs aussi divers que le cinéma, les médias, la mode, la gastronomie ou la musique.

>> A lire aussi : Comment Asia Argento est devenue la porte-voix des victimes de violences sexuelles