VIDEO. Soudan: Qui est Noura Hussein Hamad condamnée à mort pour avoir tué son mari violeur?

JUSTICE Cette jeune femme de 19 ans a été condamnée à mort le 10 mai pour avoir tué son mari qu’elle accuse de viol…

B.D., T.L. pour la vidéo

— 

Un bus de l'ONG Amnesty International
Un bus de l'ONG Amnesty International — Kriz Krystof/AP/SIPA

ONG, citoyens et personnalités se mobilisent pour elle depuis plusieurs jours. Elle ? Noura Hussein Hamad, une jeune Soudanaise de 19 ans, jugée et condamnée à la peine capitale pour le meurtre de l’homme que son père l’avait forcée à épouser et qui, selon elle, l’avait violée.

Selon Amnesty International, Noura Hussein a été mariée de force à 16 ans, et, lorsqu’elle a refusé de consommer son mariage, son mari a appelé deux de ses frères et un cousin pour qu’ils l’aident à la violer. Le lendemain, alors qu’il essayait à nouveau de la violer, elle l’a poignardé à mort, a expliqué l’ONG.

« Nous avons soulevé le fait (au tribunal) qu’il s’agissait d’un mariage forcé et qu’elle avait été violée », a indiqué à l’AFP Adil Mohamed Al-Emam, l’avocat de la jeune fille. Mais « la cour (…) n’a pas reconnu le viol », a-t-il ajouté, précisant qu’il allait faire appel. Au Soudan, la loi autorise le mariage des enfants de plus de 10 ans.

Le cas de la jeune fille a suscité l’indignation, les militants des droits des femmes lançant la campagne « Justice pour Noura », et l’ONU se déclarant « extrêmement préoccupée » par cette affaire. En France, dans une tribune publiée dans Le Monde, artistes, politiques ou journalistes réclament un procès équitable pour la jeune femme, et appellent à la « sauver ».