Arabie Saoudite: L’étrange absence du prince héritier pose question

ECLIPSE Mohammed ben Salmane n’a fait aucune apparition publique depuis trois semaines, déclenchant de multiples rumeurs…

M.F.

— 

Mohammed ben Salmane a l'Elysée le 10 avril 2018.
Mohammed ben Salmane a l'Elysée le 10 avril 2018. — Abd Rabbo Ammar-POOL/SIPA

Assassinat ou coup d’Etat : les rumeurs vont bon train. Depuis trois semaines, Mohammed ben Salmane, actuel dirigeant de l’Arabie Saoudite semble s’être éclipsé, rapporte Les Echos. Un problème de taille vue la place qu’occupe le pays dans les conflits du Proche Orient. Le prince héritier n’a ainsi ni réagi au retrait de l’administration Trump de l’accord sur le nucléaire iranien, ni à la victoire du Hezbollah aux législatives libanaises. Pourtant, l’Arabie Saoudite est fermement opposé à l’Iran sur le conflit du nucléaire et hostile au Hezbollah.

Du coup, certains se posent des questions et les rumeurs commencent à se répandre. Des médias iraniens ont évoqué la possibilité que Mohammed ben Salmane ait été blessé ou assassiné lors d’une tentative de coup d’Etat. Ces derniers ont fait référence à des coups de feu entendus à proximité du palais royal le 21 avril. Ryad a affirmé qu’il s’agissait seulement de tirs envers un drone de loisir. De plus, Mohammed ben Salmane a participé à l’inauguration de la cité du divertissement une semaine plus tard.

Vendredi dernier, afin de démentir ces informations, le secrétariat du prince a publié une photo (non datée) de Mohammed ben Salmane en compagnie du président égyptien Abdel Al Sissi. De son côté, l’Agence de presse éthiopienne a annoncé ce mardi que le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, avait rencontré le dirigeant à Riyad vendredi. Cependant aucune photo de la rencontre n’a été publiée.