Thaïlande: Un chauffeur de taxi escroquait des flics corrompus sur les réseaux sociaux

RIPOUX L’homme a réussi à soutirer 110.000 euros à six officiers, en échange de promesses d’avancement professionnel…

20 Minutes avec agences

— 

Police thaïlandaise (illustration).
Police thaïlandaise (illustration). — Geraldine Lassalle AFP

Un taxi thaïlandais a profité de la corruption de certains policiers pour les escroquer. En se faisant passer pour leur chef sur les réseaux sociaux, le chauffeur leur a soutiré des sommes à peine croyables.

Il avait pour cela créé un faux profil d’un haut responsable de la police sur Line (un réseau social très populaire en Thaïlande).

Six officiers mis en examen

Contre des promesses d’avancement, il a ensuite soutiré de l’argent à plusieurs officiers. Au total, six d’entre eux ont versé plus 110.000 euros au chauffeur, croyant avoir affaire au numéro deux de la police en charge de la protection des touristes.

Le chauffeur, âgé de 45 ans, a été interpellé ce lundi à Bangkok et mis en examen pour fraude. Les policiers qu’il a arnaqués sont sous le coup d’une enquête et risquent des poursuites criminelles ainsi que des mesures disciplinaires. « Afin de donner l’exemple, ils seront mis en examen », a promis le haut responsable dont l’identité avait été usurpée. «  La police doit travailler pour le public et il ne devrait pas y avoir de corruption liée aux nominations ».

La police thaïlandaise, forte de 200.000 hommes, est connue pour sa corruption. Il faut payer de multiples pots-de-vin rien que pour pouvoir en intégrer les rangs. La police est notamment accusée régulièrement de monnayer sa protection, des bars de nuit aux marchands ambulants.

>> A lire aussi : Récidive: Un ripou dans la PJ parisienne placé en détention provisoire

>> A lire aussi : Saint-Etienne: En cavale, il tente de soudoyer les policiers venus l’interpeller