Venezuela: Trump durcit les sanctions au lendemain d'une élection «illégitime»

MONDE Selon le vice-président américain Mike Pence, l’élection au Venezuela fut « une farce, ni libre ni équitable »...

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump à la convention de la NRA, vendredi 4 mai.
Donald Trump à la convention de la NRA, vendredi 4 mai. — Susan Walsh/AP/SIPA

Le président américain Donald Trump a signé lundi un décret visant à isoler encore un peu plus économiquement le régime vénézuélien au lendemain de la réélection du président Nicolas Maduro lors d’un scrutin qualifié d'« illégitime » par Washington.

« Une farce, ni libre ni équitable »

Le décret signé par Donald Trump vise à réduire la capacité de Caracas à vendre des actifs appartenant à l’Etat. Selon le vice-président américain Mike Pence, l’élection au Venezuela fut « une farce, ni libre ni équitable ».

« Le résultat illégitime est un nouveau coup contre la fière tradition démocratique du Venezuela », a-t-il ajouté, assurant que Washington ne resterait pas les bras croisés alors que le Venezuela « s’effondre » et que « la misère continue de frapper le peuple courageux ».

Condamnant aussi l’élection « frauduleuse », qualifiée d'« attaque contre l’ordre constitutionnel », le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a clairement fait planer la menace de nouvelles sanctions.

« Les Etats-Unis se tiennent au côté des nations démocratiques pour soutenir les Vénézuéliens et vont prendre des mesures économiques et diplomatiques rapides pour soutenir le rétablissement de leur démocratie », a-t-il prévenu dans un communiqué, sans plus de précisions.

« Tant que le régime Maduro n’aura pas remis le Venezuela sur les rails de la démocratie grâce à des élections libres, justes et transparentes, le gouvernement sera confronté à l’isolement de la part de la communauté internationale », a-t-il martelé.

Mots-clés :