VIDEO. Fusillade dans un lycée au Texas: «Born to kill», le suspect est un élève de 17 ans

ETATS-UNIS Le tireur présumé, Dimitrios Pagourtzis a ouvert le feu, vendredi, faisant au moins 10 morts et 10 blessés avant d'être arrêté...  

P.B.

— 

Dimitrios Pagourtzis, 17 ans, est soupçonné d'être l'auteur de la fusillade qui a fait au moins 10 morts dans un lycée de Santa Fe, au Texas, le 18 mai 2018.
Dimitrios Pagourtzis, 17 ans, est soupçonné d'être l'auteur de la fusillade qui a fait au moins 10 morts dans un lycée de Santa Fe, au Texas, le 18 mai 2018. — POLICE

Un adolescent « solitaire » et fasciné par les armes. Le portrait qui émerge de l’auteur présumé de la fusillade qui a fait au moins 10 morts et 10 blessés, vendredi, dans un lycée de Santa Fe, au Texas, est presque tristement banal. Le bureau du shérif de Galveston a arrêté Dimitrios Pagourtzis, un adolescent de 17 ans élève au Santa Fe High School. Il a été placé en détention provisoire sans possibilité de libération conditionnelle.

Selon le gouverneur du Texas Greg Abbott, le suspect a ouvert le feu alors que les cours venaient de commencer, vers 7h40, dans une classe d’arts plastiques. Il a utilisé un pistolet et un fusil à pompe dissimulés sous son imperméable. Les armes avaient été achetées légalement par son père. Pagourtzis a indiqué dans son journal qu’il voulait se suicider, mais il a pu être arrêté. La police a également découvert « des engins explosifs » au domicile du suspect et dans son véhicule.

« Born to kill »

Sur ses pages Facebook et Instagram depuis mises hors-ligne, le suspect a publié fin avril des photos d’un pistolet et d’un couteau, ainsi que d’un t-shirt « Born to kill » (« Né pour tuer »). Selon le gouverneur, il s’agit des « seuls signes avant-coureurs ». Contrairement à Nikolas Cruz à Parkland, en Floride, Dimitrios Pagourtzis n’était pas connu des autorités.

Des photos publiées par Dimitrios Pagourtzis, auteur présumé de la fusillade qui a fait 10 morts dans un lycée de Santa Fe, au Texas, le 18 mai 2018.
Des photos publiées par Dimitrios Pagourtzis, auteur présumé de la fusillade qui a fait 10 morts dans un lycée de Santa Fe, au Texas, le 18 mai 2018. - FACEBOOK/INSTAGRAM

Le tireur présumé a également publié des photos d’un imperméable frappé de plusieurs emblèmes nazis (une croix de fer noire et une médaille militaire), symbole, selon lui, de « courage », ainsi que d’une faucille et d’un marteau représentant « la rébellion ». Sur Instagram, il suivait une demi-douzaine de comptes dédiés aux armes à feu.

Selon plusieurs camarades de classe interrogés par BuzzFeed, le suspect portait toujours un imperméable, même par 35°. Ils le décrivent comme un « solitaire, qui ne parlait presque jamais à personne ».