Etats-Unis: A Chicago, une borne de fusils en libre service pour sensibiliser sur les armes à feu

OEUVRE D'ART Cette œuvre vise à dénoncer la prolifération des armes : aux Etats-Unis, elles seraient « aussi faciles à louer qu’un vélo »…

20 Minutes avec agence

— 

Des fusils en libre-service sont exposés à Chicago pour dénoncer le port d'armes (illustration)
Des fusils en libre-service sont exposés à Chicago pour dénoncer le port d'armes (illustration) — Mitch Barrie / Flickr

Brady CenterUn distributeur de fusils en libre-service a été installé pour une semaine à Chicago ( Etats-Unis), rapporte la chaîne américaine CNN Cet étrange dispositif est en réalité une œuvre artistique, qui vise à dénoncer le port d’armes dans le pays.

Baptisée « Metro Gun Share Program », cette installation veut pousser les passants à réfléchir sur la facilité avec laquelle les Américains peuvent se procurer une arme à feu​. Elle a été imaginée par l’agence de communication The Espace Pod, en collaboration avec le Brady Center, une association de lutte contre la violence armée.

Une question « brûlante »

Bien entendu, la borne ne délivre aucune arme à feu, mais elle permet aux passants de se renseigner sur ce problème de société et de faire un don à l’association. « Notre objectif est d’entamer une conversation sur l’une des questions les plus brûlantes de notre époque, tout en récoltant des fonds pour le Brady Center, qui en a grandement besoin » a expliqué à CNN Vinny Warren, directeur artistique de l’Espace Pod.

« Nous espérons sensibiliser à ce problème important, a déclaré son attaché de presse. Nous espérons que la communauté de Chicago pourra en profiter… et se rendre compte à quel point il est simple pour un civil d’obtenir une arme de guerre », ajoutant que la ville de Chicago est particulièrement concernée par la violence armée.

Plus de 35.000 morts par an

Aux États-Unis, le nombre de personnes victimes d’armes à feu ne cesse d’augmenter. Selon les données fournies par le Brady Center, chaque année, près de 116.255 Américains sont victimes des armes à feu utilisées dans le cadre de meurtres, agressions, suicides ou encore interventions policières. On dénombre plus de 35.000 décès par an.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Un site de vente d'armes en ligne va être jugé après une tuerie de masse

>> A lire aussi : Etats-Unis: La mobilisation anti-armes continue, mais l'élan politique manque

>> A lire aussi : Etats-Unis: Un étudiant blessé par arme à feu, 19 ans après la tuerie de Columbine