Australie: Le père accuse le grand-père d'avoir prémédité la tuerie de Margaret River

AUSTRALIE Sept personnes ont été retrouvées mortes par arme à feu dans une propriété de Margaret River vendredi dernier…

20 Minutes avec agences

— 

Une voiture de police australienne  - Illustration
Une voiture de police australienne - Illustration — BEENISH SAEED / AFP

Aaron Cockman, père de quatre enfants tués dans une propriété de Margaret River (Australie), a accusé ce dimanche son beau-père d’avoir prémédité cette tuerie. Ses enfants – trois garçons et une fille âgés de huit à 13 ans – ont été retrouvés morts vendredi 11 mai dans la petite ville d’Osmington, dans l’extrême sud-ouest du pays. Les corps de leur mère, 35 ans, et des parents de cette dernière (58 et 61 ans), ont également été découverts à proximité.

« Il y a réfléchi sérieusement »

Aaron Cockman pense que son beau-père – le père de son épouse dont il était séparé – y avait « réfléchi sérieusement », a-t-il déclaré dans sa première allocution publique depuis la tuerie.

La police avait d’abord indiqué samedi qu’il s’agissait de meurtres suivis de suicide et qu’elle ne recherchait pas de suspects, précisant qu’il était trop tôt pour déterminer l’identité du meurtrier. Le commissaire a ensuite révélé que trois armes à feu avaient été retrouvées, avec des permis au nom de Peter Miles – le père de l’épouse décédée.

Pire tuerie depuis 1996

La police n’a pas dévoilé le mobile possible du crime. Aaron Cockman affirme de son côté qu’il avait auparavant une relation proche avec les parents de sa femme.

L’incident de Margaret River est la pire tuerie en Australie depuis un massacre qui avait fait 35 morts en 1996 à Port Arthur, en Tasmanie. Il est vrai que ce genre de tuerie est rare en Australie, la loi étant stricte concernant les armes à feu. Elles doivent toutes être enregistrées, mais bon nombre sont importées illégalement par le crime organisé.

>> A lire aussi : VIDEO. Ce que l'on sait sur l'attaque «délibérée» au véhicule-bélier à Toronto

>> A lire aussi : Etats-Unis: Un étudiant blessé par arme à feu, 19 ans après la tuerie de Columbine