En Arménie, l'opposant Nikol Pachinian élu Premier ministre

POLITIQUE Le Parlement arménien se réunissait ce mardi pour élire le Premier ministre du pays...

Marie De Fournas

— 

Le chef de l'opposition arménienne Nikol Pachinian a été élu mardi 8 mai 2018, Premier ministre par le Parlement de cette ex-république soviétique du Caucase du Sud.
Le chef de l'opposition arménienne Nikol Pachinian a été élu mardi 8 mai 2018, Premier ministre par le Parlement de cette ex-république soviétique du Caucase du Sud. — Arnaud Andrieu/SIPA

Cinquante-neuf voix. Le Parlement arménien se réunissait ce mercredi pour élire le Premier ministre du pays. Le chef de l'opposition et meneur de la contestation actuelle Nikol Pachinian, seul candidat en lice, a été désigné. L'ancien journaliste de 42 ans a été soutenu par 59 députés, alors qu'il avait besoin de 53 voix pour être élu. 

Depuis trois semaines, l'Arménie est secouée par des protestations antigouvernementales. Le 23 avril dernier, des manifestations de plusieurs dizaines de milliers d’opposants avaient provoqué la démission du Premier ministre Serge Sarkissian. Ce dernier avait été élu Premier ministre six jours auparavant par les députés, après avoir été chef de l’Etat pendant dix ans.

Tsunami politique

Mardi, le Parlement avait voté pour élire un nouveau Premier ministre, mais le seul candidat Nikol Pachinian, n’avait pas réuni le nombre de voix nécessaire. Le parti au pouvoir avait en effet massivement voté contre lui. Nikol Pachinian avait alors promis un « tsunami politique » au Parti républicain au pouvoir, en l’accusant de « voler la victoire du peuple ».

>> A lire aussi : Arménie: Six questions pour comprendre la crise politique qui secoue le pays