Au Liban, 3,7 millions d'électeurs étaient attendus aux urnes ce dimanche.
Au Liban, 3,7 millions d'électeurs étaient attendus aux urnes ce dimanche. — CHINE NOUVELLE/SIPA

VOTE

Liban: Moins de la moitié des électeurs ont voté pour les premières législatives depuis 2009

Sur les 3,7 millions d’électeurs, seuls 49,2 % ont déposé leur bulletin dans l’urne...

Les électeurs ne se sont pas précipités dans les isoloirs dimanche au Liban alors que le pays organisait ses premières élections législatives en près d'une décennie. Le scrutin ne devrait pas bouleverser la répartition du pouvoir entre les principaux partis en place.

Les résultats sont attendus dans la journée. Les bureaux de vote ont fermé dimanche à 19 heures et sur les 3,7 millions d’électeurs, seuls 49,2 % ont déposé leur bulletin dans l’urne, contre 54 % en 2009, a indiqué dans la soirée le ministre de l’Intérieur, Nohad Machnouk.

Domination des partis traditionnels

Cette faible mobilisation a été enregistrée alors qu’une nouvelle loi électorale, basée sur la proportionnelle, a été adoptée l’an dernier et que près de 800.000 nouveaux électeurs étaient éligibles au vote. « Cette loi devait générer un taux de participation plus élevé qu’en 2009 », a regretté Nohad Machnouk. Mais « ni les électeurs ni les responsables de bureaux de vote ne sont encore familiers avec cette nouvelle loi, ce qui a largement ralenti le processus de vote », a-t-il ajouté.

Les opérations de dépouillement des voix ont commencé en début de soirée mais les résultats finaux ne sont pas encore connus. De l’avis des experts, l’issue du scrutin ne réserve aucune surprise, et le Parlement (128 députés) devrait être dominé par les partis traditionnels, notamment le puissant Hezbollah chiite, un allié de la Syrie et de l’Iran.

>> A lire aussi : Liban: escalade du mouvement anticorruption, le gouvernement impuissant

>> A lire aussi : Liban: Des élections législatives pour la première fois depuis neuf ans