La torche poursuit sa route sous étroite surveillance

- ©2008 20 minutes

— 

La flamme est arrivée hier matin à Kuala Lumpur. Des mesures de sécurité strictes ont été prises dans la crainte de perturbations pendant son parcours lundi. La Malaisie a appelé à ne pas donner un tour politique aux Jeux olympiques.

Au Népal, les autorités du pays ont déjà déployé sur l'Everest un petit effectif militaire et policier. Celui-ci sera autorisé, si besoin, à tirer sur d'éventuels manifestants protibétains lors du passage de la flamme par l'Everest entre le 1er et le 10 mai. Les policiers et militaires auront pour mission d'empêcher des alpinistes d'escalader la face népalaise de l'Everest pendant que l'équipe chinoise sera sur la face nord, entièrement interdite à toute expédition de particuliers.