Chinois et sympathisants Chinois défilent à Paris et à Londres

MANIFESTATION Ils veulent faire «connaître la vraie Chine, celle que les médias ne vous présentent pas»...

Avec agence

— 

Plusieurs milliers de personnes - 4.000 selon la police- notamment des étudiants et expatriés chinois en France, se sont réunis samedi place de la République à Paris pour soutenir les Jeux olympiques de Pékin et contester leur couverture par les médias occidentaux. Par ailleurs, la nuit dernière, des manifestations anti-Françaises ont éclaté en Chine.

A Paris

Une banderole avec des photos de la sportive chinoise handicapée ayant porté la flamme olympique à Paris a été déployée alors que les manifestants, assez peu nombreux à parler français, scandaient «Bejing JO». D’autres ont revêtu des tee-shirts avec les inscriptions «One China, One family» ou «Faisons des JO un pont pas un mur». Ils portaient aussi des pancartes avec la mention «pour un monde meilleur, stop les préjugés», ironisant sur le badge que souhaitaient porter les athlètes français.

Les manifestants distribuaient aux passants des plaquettes destinées à faire «connaître la vraie Chine, celle que les médias ne vous présentent pas», en dénonçant «les fausses informations données par beaucoup de médias occidentaux sur la Chine».

A Londres

De même, plus d'un millier d'étudiants chinois ont manifesté samedi en Angleterre contre la «désinformation» des médias occidentaux dans leur couverture des événements au Tibet.

Aborant des tee-shirts marqués «J'aime la Chine» et des banderoles hostiles aux médias occidentaux, un millier de personnes étaient réunies à Manchester (nord de l'Angleterre) devant les bureaux de la BBC. «La BBC est l'organisme national, donc c'est lui que nous visons, mais nous prenons également pour cible l'ensemble des médias occidentaux en général», a expliqué Tian Yang, l'un des organisateurs.