Allemagne: La Bavière impose le crucifix dans ses bâtiments publics

POLÉMIQUE De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une décision contraire au principe de « neutralité religieuse »…

20 Minutes avec agences

— 

Un crucifix. Illustration.
Un crucifix. Illustration. — Amer Ghazzal - Rex Sipa

L’État régional de Bavière (Allemagne) est au cœur d’une polémique. La région très conservatrice, à dominante catholique, a décidé mardi d’imposer des crucifix dans les halls d’entrée de ses bâtiments publics en signe de « reconnaissance de son identité ».

Installer des crucifix n’est pas promouvoir « un signe religieux », c’est « reconnaître une identité » et « l’expression d’une empreinte historique et culturelle », a justifié le ministre-président de Bavière, Markus Söder. Des crucifix trônent déjà dans les salles de classe et les tribunaux bavarois.

Principe de neutralité religieuse

L’annonce a été très critiquée et a suscité de vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes soulignent qu’elle contrevient au principe de « neutralité religieuse ». « Nous, les musulmans, n’avons aucun problème avec la croix » mais « la neutralité de l’État devrait toujours être respectée », a estimé le président du conseil central des musulmans. Il met en garde contre une « double morale » qui accepterait les symboles chrétiens mais rejetterait les signes juifs ou musulmans.

>> A lire aussi : Trente imams appellent à combattre l'antisémitisme et la radicalisation

>> A lire aussi : VIDEO. Paris: On a bu une bière dans un couvent... «On est dans un lieu catho, mais on y parle de tout»