VIDEO. Attaque à Toronto: Le suspect s'est revendiqué des Incels, un mouvement misogyne

ENQUETE Dans un post publié sur Facebook, Alek Minassian a appelé à la « rébellion des célibataires involontaires »…

Philippe Berry
— 
L'auteur présumé de l'attaque au véhicule-bélier de Toronto, Alek Minassian, a été inculpé de 10 meurtres avec préméditation le 24 avril 2018.
L'auteur présumé de l'attaque au véhicule-bélier de Toronto, Alek Minassian, a été inculpé de 10 meurtres avec préméditation le 24 avril 2018. — Alexandra Newbould/AP/SIPA

« La rébellion des ''Incel'' [célibataires involontaires] a commencé. Nous allons renverser tous les Chad et les Stacy. Gloire au gentleman suprême Elliot Rodger. » Ce message, qui fait référence à des termes de la sphère masculiniste a été publié sur Facebook par l’auteur présumé de l'attaque à la camionnette de Toronto quelques minutes avant de passer à l’acte.

Des doutes ont plané sur l’authenticité d’une photo et d’une capture d’écran qui ont circulé sur plusieurs forums, lundi soir. Mais mardi, Facebook a officiellement confirmé à 20 Minutes que le message avait bien été publié par Alek Minassian sur son compte personnel. Mardi matin, ce jeune homme de 25 ans a été inculpé pour 10 meurtres avec préméditation.


« C’est une terrible tragédie et nos pensées sont avec toutes les personnes touchées. Il n’y a absolument aucune place sur notre plateforme pour les personnes qui commettent de tels actes. Nous avons trouvé et aussitôt effacé le compte Facebook du suspect », précise l’entreprise.


La piste terroriste écartée à ce stade

La rébellion des « Incel » fait référence à la communauté Reddit des « célibataires involontaires », un groupe principalement composé de jeunes hommes exprimant leurs frustrations sexuelles ou sentimentales, qui se plaignaient d’être rejetés par les femmes. Reddit a fermé cet espace de discussion en août 2017 après de nombreuses dérives misogynes, notamment pour une apologie récurrente du viol et des appels à la violence. « C’est juste de dire » que les victimes sont « majoritairement des femmes », a reconnu en conférence de presse l’enquêteur Graham Gibson. L’âge des victimes va « de la mi-vingtaine à environ 80 ans ».

« Chad » est le nom générique désignant un beau gosse et « Stacy » est son pendant féminin. En 2014, Elliot Rodger, un étudiant californien souffrant de troubles psychiatriques, avait tué six personnes près du campus de l’université de Santa Barbara avant de se suicider. Dans un message vidéo, il affirmait qu’il était vierge et qu’il avait été rejeté toute sa vie par les femmes, promettant de « toutes les punir ».

Les autorités canadiennes n’ont pas encore fait de commentaire sur les motivations d’Alek Minassian. Pour le moment, elles écartent tout lien avec un groupe terroriste. Arrêté par la police, cet étudiant en informatique de 25 ans, décrit comme un solitaire « socialement mal à l’aise » par d’anciens camarades, a été inculpé mardi matin pour dix meurtres avec préméditation.