VIDEO. Irak: La djihadiste française Mélina Boughedir va être réjugée pour «terrorisme»

JUSTICE La jeune femme avait été condamnée en première instance pour « entrée illégale » dans le pays…

20 Minutes avec AFP

— 

La française Mélina Boughedir au tribunal en Irak.
La française Mélina Boughedir au tribunal en Irak. — STRINGER / AFP

La Française Mélina Boughedir, qui avait été condamnée en première instance à sept mois de prison pour « entrée illégale » en Irak va être rejugée pour « terrorisme », selon une décision de la cour de cassation, a affirmé ce mardi une source judiciaire. Son nouveau procès aura lieu le 2 mai, a précisé la source.

« En réexaminant le dossier, la Cour de cassation est arrivée à la conclusion qu’il ne s’agissait pas d’une simple entrée illégale sur le territoire irakien car elle savait que son mari allait rejoindre Daesh et l’a suivi en connaissance de cause », a indiqué ce responsable.

Elle risque la peine capitale

La jeune femme de 27 ans risque, selon la loi irakienne, la peine capitale pour appartenance à une organisation terroriste, même pour les non-combattants. En février, elle avait écopé d’une peine de sept mois de prison et devait initialement être expulsée vers la France. Mélina Boughedir a été arrêtée durant l’été 2017 à Mossoul, ancienne « capitale » irakienne de l’EI dans le nord, avec ses quatre enfants dont trois ont depuis été rapatriés.

Une autre djihadiste française, Djamila Boutoutaou, a été condamnée le 17 avril à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe EI par la Cour pénale centrale de Bagdad, devant laquelle elle a plaidé avoir été dupée par son mari.

Depuis le début de l’année, plus de 280 djihadistes étrangères ont été condamnées à mort où à la prison à vie par les tribunaux de Bagdad, a indiqué une source judiciaire.

>> A lire aussi : Le grand malaise diplomatique autour du sort des familles de djihadistes français détenues en Irak