VIDEO. Arabie saoudite: Un drone, qui a déclenché une alerte à Ryad, abattu près des palais royaux

INCIDENT Le roi Salman ne se trouvait pas au palais lorsque l'engin a été détruit...

H. B. avec AFP

— 

Le palais Erga à Ryad, un lieu de rencontres diplomatiques de haut niveau du royaume saoudien.
Le palais Erga à Ryad, un lieu de rencontres diplomatiques de haut niveau du royaume saoudien. — Saul Loeb AFP

Panique dans les rues de Ryad. L’armée saoudienne a abattu samedi un drone-jouet non identifié qui avait survolé un quartier où se trouve le palais royal, déclenchant une alerte dans la capitale, ont rapporté les médias officiels.

« A 19h50 (16h50 GMT), un poste de contrôle dans le quartier de Khuzama à Ryad a repéré un drone de loisirs contrôlé à distance », a précisé l’agence Saudi Press (SPA). « Le personnel de sécurité à ce point de contrôle a agi conformément aux ordres et instructions dans un tel cas », a ajouté SPA, laissant entendre que l’engin avait été abattu.

Le niveau de sécurité relevé aux abords des palais royaux

Avant la diffusion de cette information, des vidéos avaient circulé sur les réseaux sociaux, qui faisaient état de tirs nourris dans ce quartier, alimentant des spéculations sur une possible tentative de coup d’Etat. Le gouvernement a cependant écarté tout problème de sécurité majeur, précisant qu’une enquête avait été ouverte sur cet incident.

Les autorités saoudiennes semblent avoir relevé le niveau de sécurité aux abords des palais royaux depuis quelques mois, alors que le prince hériter Mohammed ben Salmane, dit « MBS », a lancé un vaste programme de réformes économiques et sociétales pour préparer le pays à l’après-pétrole, au risque de froisser les milieux religieux conservateurs.

En octobre dernier, un homme armé avait tué deux gardes à l’entrée d’un des palais de la famille royale saoudienne à Jeddah (ouest), avant d’être lui-même abattu.