Etats-Unis: Un site de vente d'armes en ligne va être jugé après une tuerie de masse

RESPONSABILITE La cour d’appel a jugé le site responsable devant la justice américaine, car il encouragerait l’achat illégal d’armes à feu…

L.Br.

— 

Aux Etats-Unis, un site de vente d'armes en ligne pourrait être jugé responsable après une tuerie de masse (image d'illustration).
Aux Etats-Unis, un site de vente d'armes en ligne pourrait être jugé responsable après une tuerie de masse (image d'illustration). — GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Un site de vente d’armes en ligne peut-il être jugé en responsabilité après une tuerie de masse ? Aux Etats-Unis, la plainte d’une famille de victime contre Armslist.com a été reconnue recevable, par la cour d’appel du Wisconsin, révèle Reuters. La question a été tranchée par trois juges qui ont voté à l’unanimité : le site  tenu par le groupe Armslist LLC n’est pas protégé par la loi fédérale qui dédouane les sites de ventes d’armes de toute responsabilité devant la justice.

La plateforme est considérée comme responsable « de sa propre conduite qui a facilité l’activité de l’utilisateur », ont dit les juges, en référence au design du site, qui encourage la vente illégale d’armes Selon certaines études, la possibilité d’acheter une arme de manière anonyme attire les potentiels tireurs qui cherchent l’anonymat.

Tuée lors d’une tuerie dans un salon de beauté

C’est la première fois aux Etats-Unis qu’une plainte contre un site de vente d’armes en ligne a été jugée recevable. Elle émane de Yasmeen Daniel, dont la mère a été tuée en 2012 lors d’une tuerie dans un salon de beauté.

Le tueur avait acheté un pistolet semi-automatique et des munitions sur le site d’Armslist, alors que la justice lui avait interdit tout achat d’une arme à feu, à la suite de violences conjugales. Pour la fille de la victime, le site a agi de manière irresponsable.

60 % des fusillades de masse ont été perpétrées au 20e siècle

Armslist et ses avocats n’ont pas souhaité réagir à la suite de cette décision. En première instance, le tribunal avait retoqué la plainte de Yasmeen Daniel, au nom de la « Communications Decency Act », qui régit les communications sur Internet.

Les fusillades dans les écoles américaines, en « augmentation constante », ont fait davantage de morts au cours des dix-huit dernières années que tout au long du 20e siècle, révèle une étude publiée jeudi dans le Journal of Child and Family Studies. Selon ces chiffres, 60 % des fusillades de masse examinées par les chercheurs ont été perpétrées au 20e siècle par des adolescents de 11 à 18 ans, contre 77 % depuis les années 2000.

>> A lire aussi : Pourquoi les auteurs de fusillade de masse ne sont presque jamais des femmes