Japon: Un séisme de magnitude 5,6 fait cinq blessés sur l'île de Honshu

SECOUSSES Les autorités japonaises ont alerté sur le risque de répliques dans les prochains jours…

20 Minutes avec agences
— 
Les dégâts provoqués par le séisme dans la ville d'Oda, à l'ouest du Japon, le 9 avril 2018.
Les dégâts provoqués par le séisme dans la ville d'Oda, à l'ouest du Japon, le 9 avril 2018. — Hirohito Nomoto/AP/SIPA

Un tremblement de terre de magnitude 5,6 a secoué l’ouest du  dans la nuit de dimanche à lundi. Le séisme a fait cinq blessés et des dégâts matériels.

Les autorités ont alerté sur le risque de répliques. La secousse a touché l’île de Honshu, située à 96 kilomètres au nord d’Hiroshima. Elle a été évaluée à 5, 6 sur l’échelle de Richter par l’Institut américain USGS et 6,1 par l’Agence météorologique japonaise (JMA).

De fortes répliques possibles

Cette dernière a encouragé la population à la vigilance. « Nous voulons que les zones qui ont subi ce  restent sur leurs gardes durant la semaine qui vient environ, contre des secousses qui pourraient être d’une intensité de niveau ''cinq plus'' », sur l’échelle sismique japonaise, utilisée pour évaluer les effets d’un séisme en surface. Le niveau « cinq plus » est le quatrième plus élevé.

Il rend difficile de marcher sans se tenir à quelque chose, suffit à renverser un téléviseur et peut endommager routes et immeubles. De fortes répliques pourraient se produire pendant deux ou trois jours. Plusieurs  ont déjà été ressenties dans la région secouée par le séisme initial.

Quelques dégâts matériels

Cinq personnes ont été  par ce tremblement de terre, dont un garçon de 17 ans qui s’est cassé une jambe en tombant de son lit. Aucune vie n’est en danger. Une centaine d’habitations n’avaient plus accès à l’eau dans la ville d’Oda. Des bâtiments et des routes ont également été  .


Aucun problème n’a été signalé dans la zone de la centrale nucléaire de Shimane, actuellement à l’arrêt pour maintenance. Le Japon est situé sur la Ceinture de feu du Pacifique, une vaste zone qui concentre la majeure partie des tremblements de terre et des éruptions volcaniques de la planète.