Trump assure que les Américains vont partir de Syrie «très vite»

CONFLIT ARMÉ « On va bientôt avoir repris 100 % du califat », a déclaré le président américain…

20 Minutes avec agences

— 

Le président américain Donald Trump, le 29 mars 2018 à l'aéroport international de Palm Beach.
Le président américain Donald Trump, le 29 mars 2018 à l'aéroport international de Palm Beach. — MediaPunch/Shutterstock/SIPA

Les Américains vont partir de Syrie « très vite » maintenant que le groupe État islamique (EI) est sur le point d’être vaincu, a déclaré Donald Trump ce jeudi. Les États-Unis ont envoyé près de 2.000 hommes sur place depuis le début de leur engagement dans le conflit.

Retour « vraiment très bientôt »

« On va quitter la Syrie très vite », « vraiment très bientôt », a-t-il répété plusieurs fois lors d’un discours dans l’Ohio, sans donner plus de précisions. « On va rentrer au pays, chez nous, où nous voulons être ».

>> A lire aussi : Syrie: La France ne prévoit pas de nouvelle opération en dehors de la coalition internationale

« On va bientôt avoir repris 100 % du califat, comme ils l’appellent », a expliqué le président américain au sujet des territoires occupés par l’EI en Irak et en Syrie ces dernières années.

Ne pas « faire la même erreur qu’en 2011 »

Ces déclarations semblent en contradiction avec celles faites mi-janvier par son ex-secrétaire d’État, Rex Tillerson. Ce dernier avait déclaré que l’armée américaine resterait jusqu’à la défaite totale de l’EI, en partie pour contrer l’influence iranienne dans la région et aider à chasser le président syrien Bachar al-Assad.

>> A lire aussi : Syrie: Un jeune footballeur de 12 ans tué par des tirs rebelles à Damas

« Il est crucial […] de maintenir une présence militaire et diplomatique en Syrie », avait dit le secrétaire d’État, limogé mi-mars par Donald Trump en raison de divergences sur plusieurs dossiers. Il avait appelé à ne pas « faire la même erreur qu’en 2011 », lorsqu’« un départ prématuré d’Irak a permis à Al-Qaïda de survivre » dans le pays.