Affaire Skripal: La Russie expulse 60 diplomates américains et ferme le consulat des Etats-Unis

RIPOSTE La Russie réagit à l'expulsion massive de 60 de ses diplomates du territoire américain, à la suite de l'affaire Skripal...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ambassade américaine de Moscou, en Russie.
L'ambassade américaine de Moscou, en Russie. — Pavel Golovkin/AP/SIPA

La Russie va expulser 60 diplomates américains et fermer le consulat des Etats-Unis à Saint-Pétersbourg dans le cadre de l’affaire Skripal, a déclaré ce jeudi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Les mesures prises par Moscou « incluent l’expulsion du même nombre de diplomates et le retrait de l’accréditation du consulat général des Etats-Unis à Saint-Pétersbourg », dans le nord-ouest de la Russie, a déclaré Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse.

120 diplomates russes expulsés par les pays occidentaux

En début de semaine, la Russie a dénoncé une « provocation » après l'annonce par plusieurs pays occidentaux de l’expulsion de 120 diplomates russes en raison de l’affaire Skripal et promis d’y riposter. « Nous protestons fermement contre la décision de plusieurs pays de l’UE et de l’Otan d’expulser des diplomates russes », avait déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Naturellement, nous serons guidés, comme par le passé, par le principe de réciprocité », avait-il assuré. Les Etats-Unis, le Canada, ainsi que plusieurs pays de l’UE, parmi lesquels l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et la Pologne, ont expulsé des diplomates russes après l’empoisonnement en Grande-Bretagne de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille, imputé par Londres à Moscou.

La Russie clame son innocence depuis le début de cette affaire.