Scrutin historique au Népal

avec agence

— 

Les Népalais, appelés pour le premier scrutin national depuis 1999 et dont un tiers votent pour la première fois, élisent 601 députés chargés de rédiger une nouvelle Constitution pour ce royaume stratégique coincé entre l'Inde et la Chine et séparé du Tibet par la chaîne de l'Himalaya.
Les Népalais, appelés pour le premier scrutin national depuis 1999 et dont un tiers votent pour la première fois, élisent 601 députés chargés de rédiger une nouvelle Constitution pour ce royaume stratégique coincé entre l'Inde et la Chine et séparé du Tibet par la chaîne de l'Himalaya. — Pedro Ugarte AFP

C’est le premier scrutin national depuis 1999 pour cette monarchie. Les 601 députés élus auront la dure tâche de rédiger une nouvelle Constitution pour le royaume et transformer la seule monarchie hindouiste du monde en République.

Le processus résulte d’un accord passé entre les sept partis népalais et les maoïstes, le 21 novembre 2006. Un accord de paix qui reste tout de même fragile. L’International Crisis Group redoute «une période post-électorale difficile et dangereuse» puisque aucun parti ne devrait rafler la majorité.