VIDEO. Fessée, menaces, rapport non protégé… Stormy Daniels raconte sa relation avec Donald Trump à la télévision

ETATS-UNIS La star du porno a livré un récit détaillé de sa relation avec Donald Trump et de ses suites, qui risque de mettre le président américain encore un peu plus dans l’embarras...

M.C.

— 

Stormy Daniels sur la chaîne CBS.
Stormy Daniels sur la chaîne CBS. — CBS

Peu de révélations fracassantes, si ce n’est sur les menaces que la star du porno dit avoir subies, mais un récit détaillé de sa relation avec Donald Trump qui met le président américain encore un peu plus dans l’embarras. Stormy Daniels, ou Stephanie Clifford, de son vrai nom, a accordé dimanche soir un long entretien à la célèbre émission 60 Minutes sur la chaîne américaine CBS, s’exprimant publiquement sur le sujet pour la première fois depuis les révélations du Wall Street Journal en janvier. Tentatives d’intimidation, détails intimes, raisons pour lesquelles elle choisit de s’exprimer aujourd’hui, 20 Minutes vous fait le résumé.

Donald Trump fessé avec un magazine

Au cours de son entretien avec le journaliste Anderson Cooper, Stormy Daniels raconte que quand elle a retrouvé Donald Trump dans sa suite d’hôtel en marge d’un tournoi huppé de golf en juillet 2006, il parlait beaucoup de lui-même et tentait de l’impressionner en lui montrant un magazine dont il faisait la couverture.

[Lien direct vers la vidéo]

« Je lui ai demandé : "ça marche souvent cette technique ?". Il a été surpris. Je lui ai dit "quelqu’un devrait prendre ce magazine et te fesser avec". Je n’oublierai jamais l’expression sur son visage, je pense que personne ne lui avait jamais parlé comme ça, surtout une jeune femme comme moi. »

>> A lire aussi : Trump réclame 20 millions de dollars à la star du porno Stormy Daniels

Stormy Daniels, qui avait 27 ans à l’époque, raconte alors pris le magazine et demandé à Donald Trump de se retourner de de baisser son pantalon, ce qu’il aurait fait. « Je lui ai juste donné deux petits coups. A partir de ce moment, il était complètement différent. Il a cessé de parler de lui et m’a posé des questions. » « Tu me rappelles ma fille », lui aurait-il encore déclaré.

 

Un rapport sexuel non protégé

Après avoir dîné en compagnie du milliardaire, Stormy Daniels raconte avoir demandé à utiliser ses toilettes. « Quand je suis sorti, il était "perché" sur le lit. Je me suis dit : "nous y voilà". J’ai pensé que c’était peut-être mérité pour avoir pris une mauvaise décision en allant seule dans la chambre de quelqu’un. »

[Lien direct vers la vidéo]

« Vous aviez 27 ans, il en avait 60. Etiez-vous attirée physiquement par lui ? », lui demande le journaliste.
- Non, répond-elle sans hésiter
- Pas du tout ?
- Non.
- Vous vouliez coucher avec lui ?
- Non. Mais je n’ai pas dit « non ». Je ne suis pas une victime, c’était consenti.
Elle raconte avoir eu un rapport non protégé avec Donald Trump, qui aurait demandé à la revoir en lui faisait miroiter une place dans l’émission de téléréalité The Celebrity Apprentice, promesse restée sans suite.

 

Les menaces sur un parking

Quelques semaines après avoir raconté son histoire (qui n’a finalement pas été publiée) au magazine In Touch en mai 2011, Stormy Daniels dit avoir été approchée par un homme alors qu’elle se trouvait sur un parking, à Les Vegas, avec sa fille âgée de quelques mois.

[Lien direct vers la vidéo]

« Il m’a dit : "Laisse Trump tranquille, oublie cette histoire." Puis il s’est penché, a regardé ma fille et dit : "une jolie petite fille. Ce serait dommage que quelque chose arrive à sa mère". Et là-dessus il a disparu. J’étais secouée, mes mains tremblaient tellement que j’ai eu peur de laisser tomber ma fille. » Stormy Daniels assure qu’elle pourrait reconnaître l’homme et dit n’avoir pas rapporté l’incident à la police : « J’avais peur ».

 

Pourquoi elle raconte son histoire aujourd’hui

« Les gens disent toutes sortes de choses sur moi », déclare Stormy Daniels pour expliquer sa démarche. « Ca ne me dérangeait pas du tout de ne rien dire, mais je ne veux pas qu’on pense que je suis une menteuse ou que je le fais pour l’argent », affirme-t-elle.

« Comment peut-on être sûr que vous dites la vérité ? », lui demande Anderson Cooper. « Parce que je n’ai aucune raison de mentir. Je ne suis pas payée pour être ici, je m’expose à un possible danger et sans aucun doute à un gros tas d’emm… »

[Lien direct vers la vidéo]

Elle raconte qu’au cours des dix dernières années, on lui a proposé plusieurs fois de tourner des films pornos et même un film tout court parodiant sa relation avec Donald Trump, avec un acteur ressemblant au milliardaire. « J’ai toujours dit non, à leur grand dam, parce que ce n’est pas comme ça que je veux qu’on me voie. J’aurais pu capitaliser là-dessus et gagner de l’argent, mais je ne l’ai jamais fait. »

« Je pense qu’il reste encore des choses à apprendre sur cette histoire », a déclaré Anderson Cooper après l’interview, précisant qu’un « grand, grand nombre de détails sordides » avaient été coupés. « Il reste des choses à apprendre, pas forcément de la part de Stormy Daniels, mais plutôt sur les méthodes utilisées pour la faire taire. Si quelqu’un a utilisé des tactiques d’intimidation physique, ce n’est probablement pas la première fois qu’ils l’ont fait. Voilà quelque chose qui pourrait intéresser les gens. Est-ce arrivé auparavant ? Je n’ai pas la réponse. »