Chine: Les voyages en train ou en avion interdits aux citoyens ayant une mauvaise «note sociale»

RESTRICTIONS Un système digne d’un épisode de « Black Mirror »… 

Manon Aublanc

— 

Des milliers de citoyens chinois attendent pour pour prendre le train à Hangzhou en Chine, le 12 février 2018.
Des milliers de citoyens chinois attendent pour pour prendre le train à Hangzhou en Chine, le 12 février 2018. — AFP

La Chine, qui teste depuis plusieurs années un système de « note sociale », envisage d’interdire à ses citoyens mal notés de voyager en train ou en avion, rapporte Reuters.

>> A lire aussi : D’Uber à «Black Mirror»: Souriez, vous êtes notés

On pourrait croire à une blague, mais non. À partir du 1er mai 2018, les citoyens chinois ayant une « note sociale » faible pourraient être interdits de train ou d’avion. Fumer dans un espace public, être grossier, utiliser un billet de train périmé, présenter des excuses qui ne sont pas jugées « sincères »… Ces incivilités pourraient bientôt faire baisser la « note sociale » des citoyens.

Un système déjà mis en place pour les citoyens trop endettés

Ce système de notation, qui existe depuis 2014 en Chine, devrait être complètement opérationnel et obligatoire en 2020. Chaque habitant aura une note, attribuée en fonction du comportement, du casier judiciaire, mais aussi de la situation financière et de la civilité.

>> A lire aussi : Chine: Comment Xi Jinping pourrait bientôt rester président à vie

Depuis plusieurs années, le Parti communiste chinois​ limite déjà les déplacements des citoyens chinois trop endettés. Ces personnes, qui figurent sur une liste établie par la Cour populaire suprême, peuvent être interdites d’hôtels, de clubs de golf mais aussi d’inscrire leurs enfants dans les écoles cotées, de faire des achats en ligne ou de commander une carte de crédit.