Des soldats israéliens lèvent leur arme à Jérusalem, le 1er mai 2017.
Des soldats israéliens lèvent leur arme à Jérusalem, le 1er mai 2017. — GIL COHEN-MAGEN / AFP

JUSTICE

Israël: Un employé du consulat français inculpé pour un trafic d'armes supposé entre Gaza et la Cisjordanie

D’après la sécurité intérieure, le chauffeur aurait profité de ses privilèges diplomatiques pour faire passer des armes vers la Cisjordanie…

Un Français au cœur d’un trafic d’armes supposé en Israël. Un agent consulaire français dans les Territoires palestiniens est accusé de s’être servi des privilèges associés aux activités diplomatiques pour participer à un trafic d’armes de la bande de Gaza vers la Cisjordanie, a indiqué la sécurité intérieure israélienne lundi.

Romain Franck, agent du consulat général de France à Jérusalem, est soupçonné d’avoir fait sortir environ 70 pistolets et deux fusils automatiques de la bande de Gaza, selon le Shin Beth. Arrêté mi-février, il a été inculpé ce lundi en même temps que cinq Palestiniens, membres présumés du réseau.

Contrôles peu rigoureux

Romain Franck, qui officiait notamment comme chauffeur, aurait utilisé le véhicule consulaire pour ses activités illicités. Ce dernier était soumis à un régime d’inspection peu rigoureux de la part des Israéliens à la sortie de la bande de Gaza, a précisé le Shin Beth dans un communiqué.

Romain Franck aurait reçu les armes d’un Palestinien travaillant pour le centre culturel français dans la bande de Gaza avant de les remettre à un individu en Cisjordanie, séparée de la bande de Gaza par le territoire israélien.